Actu

8
conservatoire : élèves en scène

Avec « Élèves en scène », se produire en public est une étape de l’apprentissage pour tous les artistes du conservatoire municipal de musique et de danse. Dans la soirée du 15 mai, seize musiciens ont partagé la scène de la salle polyvalente de la MPT. Devant un public attentif, les instrumentistes ont joué pièces allant de Jean Sébastien Bach, en passant par la musique du jeu vidéo « Final Fantasy » d’Yoko Shimomura pour terminer par une pièce majeure du répertoire de violoncelle, « Elégie » de Gabriel Fauré.

conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène
conservatoire : élèves en scène

12
Noce Diamant Peaudecerf
Josette et Camille Peaudecerf ont célébré leurs 60 ans de mariage au cours de la cérémonie officielle des Noces de Diamant, samedi 19 mai.

Ils sont mariés depuis 60 ans ! À l’occasion de cet anniversaire, Josette et Camille Peaudecerf ont souhaité repasser devant le maire, en présence de leur famille. La cérémonie officielle de leurs Noces de Diamant a été célébrée par le maire Hervé Touguet, samedi 19 mai à la mairie de Villeparisis. Après la lecture des articles de lois et l’acte de leur mariage de 1958, la municipalité a offert la médaille de la ville, le diplôme des Noces de Diamant et un bouquet de fleurs offerts au couple villeparisien.

Noce Diamant Peaudecerf

La célébration de leurs 60 ans de mariage est l’occasion pour Josette et Camille de revenir sur leur histoire qui a débuté par hasard devant les portes d’un cinéma à Aubervilliers. Puis tout a été très vite… Après quelques mois, pour préparer l’arrivée de leur premier enfant, Josette (20 ans) et Camille (18 ans) décident de s’unir. Mineur, Camille doit demander son émancipation au Président de la République René Coty, pour pouvoir se marier. La réponse s’est fait attendre mais finira par arriver début avril 1958. Le jeune couple s’est donc passé la bague au doigt le 29 avril 1958. 48 heures plus tard, les jeunes mariés accueillaient le petit Christian, qui avec son épouse Sylvia, aura trois enfants et deux petits-enfants. L’aîné a été rejoint par Éric, aujourd’hui père de deux enfants et Véronique disparue tragiquement à 18 ans dans un accident de la route.

A la tête de cette famille unie, Josette, née à Argenteuil et cadette d’une famille de 3 enfants, est teinturière et Camille, né dans le Berry et cadet de 4 enfants, est technicien radio et TV. Rapidement, le service militaire, obligatoire à l’époque, contraint la famille à se séparer puisque Camille est affecté aux transmissions le 1er juillet 1960. Direction le Sahara pour 28 mois. Une période difficile pour son épouse : « Courageuse, tenace et seule, elle fera face à la vie de tous les jours pour élever notre petit garçon et subvenir à leurs besoins », se souvient le mari qui raconte « Pour moi, la vie là-bas s’égrène au fil des jours comme un prisonnier qui doit s’occuper de sa sécurité et celle des autres ».

Et quand le couple se retrouve à l’issue du service militaire, leur amour est toujours aussi fort ! Camille retourne travailler chez son ancien employeur, puis deviendra artisan indépendant dans la vente de radio et télévision à Drancy pendant 10 ans. Soutenu par son ancien employeur et aidé par sa femme qui tiendra le magasin, il s’occupera des dépannages et des livraisons. Suite à un problème de santé, Camille cesse son activité mais déterminé à vouloir surmonter tous les challenges, il s’inscrit à l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) où il apprend à piloter. Il en ressortira avec le brevet de pilote et finira sa carrière à Roissy-Charles de Gaulle. Josette, elle, passera un concours pour rejoindre la fonction publique et entrera à la direction générale des impôts où elle gravira les échelons jusqu’à la retraite.

Noce Diamant Peaudecerf
Noce Diamant Peaudecerf

Avec une vie de famille bien remplie et après des carrières professionnelles bien menées, Josette et Camille profitent désormais de leur retraite. Toujours actifs, ils participent à la vie locale de Villeparisis. Et c’est entourés de leurs proches qu’ils ont été accueillis samedi 19 mai en mairie pour célébrer leurs Noces de Diamant lors de la cérémonie officielle présidée par le maire.

59
Desserte des lycées de Chelles : une réorganisation à revoir d’urgence
Le réseau de bus a été réorganisé en avril sans concertation ou information préalable. Ces changements sont sources de mécontentements pour les lycéens mais aussi pour le maire.

Suite à la réorganisation du réseau de bus, le maire Hervé Touguet a récemment envoyé un courrier de mécontentement au directeur régional et à la Présidente de France mobilité au sujet des transports publics devant desservir le lycée de Chelles.

Depuis le 16 avril, Île-de-France-mobilités a décidé sans concertation ou information préalable de la mise en place d’une modification du réseau de transport Apolo 7, géré par la société Transdev.

Ces modifications entraînent pourtant des conséquences préjudiciables à de nombreux jeunes usagers villeparisiens ayant légitimement marqué leur mécontentement directement ou par le biais des associations de parent d’élèves.

  • La nouvelle ligne 3 remplace la  ligne 13 mais ne dessert plus la cité scolaire ;
  • Avec la nouvelle organisation plus aucune ligne ne passe à proximité des lycées aux heures creuses ;
  • Plus largement, les récentes modifications conduisent à exclure les élèves résidant dans la partie ouest de Villeparisis, antérieurement couverte par la ligne 13, ce qui rajoute des temps de  marche importants à certains élèves.

Dans son courrier, le maire Hervé Touguet affirme ressentir le « sentiment d’un manque élémentaire de considération pour la ville de Villeparisis et ses habitants », d’autant que la commune souffre déjà de l’absence d’un lycée, obligeant les lycéens concernés à passer beaucoup trop de temps dans les transports en commun et à pieds désormais pour  se rendre au lycée à Chelles.

En attendant la réalisation du lycée de Villeparisis récemment inscrite au plan pluriannuel d’investissement de la Région, Hervé Touguet appuie pleinement la demande effectuée par les parents d’élèves FCPE, PEEP et APIEC des collèges de Villeparisis. Avec eux, il souhaite que ces modifications de trajets et horaires décidées unilatéralement soient revues au plus vite en prenant toute mesure nécessaire pour assurer un service public de qualité, adapté au fonctionnement des établissements desservis et aux besoins des jeunes usagers.

1412
fete foraine 2018

Ils l’attendent chaque année avec impatiente… La fameuse Fête Foraine. C’est parti pour quatre jours de divertissement sur le parking du centre culturel Jacques Prévert !
Oui, la Fête Foraine a ouvert ses portes vendredi 18 mai après-midi pour accueillir les nombreux joueurs ! Pour les petits et grands, ces derniers ont pu tester tous les manèges qui animent  » the place to be « .
Les amateurs de sensations fortes ont été servis. En effet, l’auto-scooter, le mini auto-scooter ainsi que le Magic surf vous ont fait tourner la tête ! Les plus jeunes aussi ont pu s’amuser, avec le manège enfantin et le pouss-pouss tandis que le casino, le trampoline et le tir à la carabine avaient de quoi divertir tous les âges. Les plus gourmands ont pu se prendre un petit goûter au nom de barbes à papa, chichis et autres confiseries !
Une ambiance très décontractée promet de vous faire passer du bon temps jusqu’à lundi 21 mai.
Tout est prêt pour amuser les Villeparisiens, venez nombreux entre amis ou en famille !

Pour rappel, la Fête Foraine se déroule :
Vendredi 18 mai : 15h-20h
Samedi 19 mai : 13h-20h
Dimanche 20 mai : 13h-20h
Lundi 21 mai : 13h-20h
Bon appétit et bon amusement !

facebook
fete foraine 2018
fete foraine 2018
fete foraine 2018
fete foraine 2018

32
0618-macula

Du lundi 25 au vendredi 29 juin 2018

Les Journées Nationales de la macula sont organisées chaque année par la Fédération France Macula et l’Association DMLA, en collaboration avec les acteurs clés du monde de l’ophtalmologie (SFO, SNOF, AFO, AMAM), et avec le soutien des laboratoires Novartis, Bayer, Allergan et Hoya-Seiko.
Cet événement vise à informer le grand public sur les maladies de la macula et à inciter les personnes à risque à se faire dépister auprès des ophtalmologistes et services hospitaliers partenaires (http://www.journees-macula.fr/gp/liste.php).

Cette année,  trois thématiques majeures de la macula : 

– la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge) qui concerne les personnes de plus de 50 ans et constitue la première cause de malvoyance au sein de cette population ;
– la maculopathie diabétique, complication fréquente du diabète qui constitue la première cause de malvoyance des patients diabétiques ;
– la maculopathie myopique qui concerne les grands myopes et touche souvent des personnes jeunes, en pleine activité professionnelle.

Le fil rouge de cette campagne sera la peur du dépistage qui conduit encore trop souvent des personnes à risque (diabétiques, personnes de plus de 50 ans, grands myopes) à retarder la consultation, au risque de définitivement condamner une partie de la vision.

0618-macula

92
L’installation de la fibre optique se poursuit à Villeparisis. 60 % de la ville est, à ce jour, éligible.

Le déploiement de la fibre optique, suivis des premiers raccordements, est en cours à Villeparisis depuis décembre 2016. Même si les habitants ont un contrat individuel avec d’autres opérateurs de téléphonie, c’est SFR qui déploie la fibre sur la ville : il l’amène jusqu’au pied des maisons et à l’intérieur des bâtiments collectifs (dans les parties communes, jusqu’à la porte des logements).
En mai, l’opérateur a annoncé que 60 % de la ville est éligible à la fibre, une avance sur le calendrier prévisionnel, selon la convention signée avec le département de Seine-et-Marne, qui prévoit la fin du déploiement pour 2020.
Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter SFR qui est le seul à posséder les informations sur  le déploiement de la fibre par adresse en temps réel.

Si votre logement est éligible à la fibre optique, cela signifie que vous faites partie des prises disponibles, et que vous devez faire la demande de raccordement auprès de votre fournisseur d’accès internet. Le raccordement consiste à relier le réseau jusqu’au logement du Villeparisien avec une fibre optique. Cette installation nécessite des travaux puisqu’il faut tirer une fibre depuis l’extérieur jusqu’à l’intérieur du logement.

Pour vérifier l’éligibilité de son foyer, vous pouvez :
– saisir son adresse ou numéro de téléphone sur le site : https://www.sfr.fr/box-internet/la-fibre-chez-vous/
– aller dans une boutique SFR qui pourra vous renseigner sur les modalités d’arrivée de la fibre dans votre quartier et votre logement.
appeler le 10 23 pour les abonnés SFR (téléphone fixe ou mobile) ou le 10 98 si vous n’êtes pas abonnés à SFR.
La commercialisation de la fibre chez les particuliers est ouverte à tous les opérateurs. En aucun cas, SFR n’a le monopole de la commercialisation.

La fibre FFTH (Fibrer To The Home – comprenez « fibre jusqu’au domicile ») est une technologie de très haut débit allant jusqu’à 1 GB/S selon l’éligibilité, soit 30 fois plus vite que le réseau ADSL.  « Cette technologie utilise la fibre optique pour relier directement le domicile d’un particulier aux centres de raccordement de SFR. Cette installation garantit un résultat optimal, maximisant  le débit et minimisant  la perte de qualité », assurait l’opérateur.

47

Mardi 8 et mercredi 9 mai 2018

Suite à un mouvement social, le trafic du RER B est perturbé jeudi 3 et vendredi 4 mai.

Voici les prévisions de circulation pour mardi 8 mai :
Entre Gare du Nord et Aéroport Charles de Gaulle / Mitry-Claye : 1 train sur 2 toute la journée
Entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson et Gare du Nord : service normal

Pour mercredi 9 mai :
Entre Gare du Nord et Aéroport Charles de Gaulle / Mitry-Claye : 1 train sur 2 toute la journée ;
Entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse / Robinson et Gare du Nord : 2 trains sur 3 aux heures de pointe, service normal aux heures creuses.
Rappel : en Gare du Nord, pour poursuivre votre trajet un changement de train et de niveau est nécessaire.

Retrouvez le calendrier des grèves et les solutions à adopter en cas de difficultés.

 

 

94
8 mai 2018
La célébration du 73ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale a réuni de nombreuses personnalités mardi 8 mai autour du monument aux Morts.

« Le 8 mai 1945, l’Allemagne hitlérienne capitulait. L’effroyable guerre qui ravageait depuis six ans l’Europe prenant fin. La liberté triomphait d’une idéologie nourrie de haine et de terreur », a déclaré David Barquero, adjoint représentant le maire Hervé Touguet, lors de la commémoration du 8 mai 1945
Sous la houlette de Guy de Miras, conseiller municipal notamment délégué aux Anciens Combattants et aux Cérémonies Patriotiques, cette célébration de la fin de la Seconde Guerre Mondiale s’est déroulée mardi 8 mai en présence de nombreux élus, du représentant du député, des associations et fédérations d’anciens combattants, des représentants de la Police Nationale, des pompiers et de la Police Municipale, des jeunes élus du CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) et du CCE (Conseil Communal des Enfants), et de nombreux Villeparisiens.

8 mai 2018

Pour le Comité d’Entente des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (CEACVIG), cette commémoration est l’occasion d’honorer la mémoire de toutes les victimes de l’ « atroce réalité » de la Seconde Guerre Mondiale : les « emprisonnés, torturés et abattus, victimes civiles, combattants de toutes armes, résistants, déportés, fusillés, massacrés, prisonniers ». Dans son message lu par Alain Brillouet, le Comité associe à la commémoration du 8 mai 1945, la mémoire de Jean Moulin.

8 mai 2018

« Forts de convictions républicaines, nous rappelons que le 8 mai devient chaque année davantage le moment de symboliser et de porter les valeurs de respect et de dignité tirées des enseignements de notre histoire », a ajouté David Barquero en soulignant que nous devons commémorer le 8 mai « par fidélité envers la mémoire de celles et ceux qui ont perdu la vie dans ces combats pour notre liberté ».

8 mai 2018

Des gerbes de fleurs ont ensuite été déposées au pied du monument aux Morts au nom du député, du maire et des élus (aussi représentés par le CMJ), du CEACVIG, de l’Union Nationale des Combattants (UNC), des sapeurs pompiers ainsi que du Parti Communiste Français et de ses élus. La cérémonie commémorant le 73ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale s’est terminée au son du « Chant des Partisans » et de « La Marseillaise ».

8 mai 2018
8 mai 2018
8 mai 2018
8 mai 2018
8 mai 2018
8 mai 2018
8 mai 2018

Prochaine commémoration : vendredi 8 juin à 11h15 pour la Journée Nationale d’hommage aux « Morts pour la France » en Indochine.

76
Troc aux plantes printemps 2018

Les Citadines de Villeparisis, association de retraités actifs, a organisé son traditionnel Troc aux Plantes de Printemps samedi 5 mai. De 14h à 16h,  le Mail de l’Ourcq a été envahi par des végétaux et la bonne humeur inconditionnelle des bénévoles. Armés d’un tablier et de leur sourire, Les Citadines proposaient d’échanger des plantes et des conseils « main verte » en toute convivialité.  Graines, boutures, bulbes ou autres : les jardiniers, passionnés ou amateurs, avaient de quoi remplir leur panier !

Troc aux plantes printemps 2018
Troc aux plantes printemps 2018

100
Butinez le Printemps 2018
Samedi 5 mai, ils étaient venus nombreux sur la place François Mauriac pour la seconde édition de Butinez le Printemps.

Comme un village dans la ville… Dans le quartier de Boisparisis, samedi 5 mai après-midi, il n’était pas impossible d’entendre des bruits de basse-cour, le braiment de l’âne ou encore le bêlement de la chèvre. À l’occasion de la deuxième édition de Butinez le Printemps, le beau temps a répondu présent et les Villeparisiens aussi ! Sur la place François Mauriac, les activités allaient bon train pour les tout-petits, les enfants, les adolescents et même les adultes !

Le thème 2018 étant Les Fables de la Fontaine, ce sont d’abord les animaux de la ferme qui accueillaient les visiteurs : cochon, chèvres, moutons, ânes, poules, lapins… bien installés dans leur enclos. Tous émerveillés, les enfants avaient le privilège, pour certaines bêtes, de rentrer dans leur enclos pour les aider à manger ou simplement les caresser.

Butinez le Printemps 2018
Butinez le Printemps 2018

Un peu plus loin, les adultes pouvaient fabriquer une corde d’antan, sous le regard intrigué des enfants qui, eux, préféraient sauter dans les pots de fleurs géants du « manège merveilleux » manuel. Tournez manège !

Butinez le Printemps 2018
Butinez le Printemps 2018

Les amateurs de jardinage, ou les néophytes, avaient la chance de pouvoir rempoter des plantes aromatiques ou géranium avec l’animation proposée par Truffaut.
Pour les plus gourmands (mais sportifs), il suffisait de monter sur un des deux « Cyclos Smoothies » et pédaler pour écraser les fruits, au préalable choisis. Résultat : un gobelet rempli de vitamines et de fierté ! Miam !

Butinez le Printemps 2018
Butinez le Printemps 2018

Le stand le plus fantaisiste était sans doute l’atelier où fabriquer des « Gourditos ». Qu’est-ce que c’est ? Facile ! Des courges séchées étaient prêtes à l’emploi pour se transformer en gourdes (calebasse). Il n’y avait plus qu’à coller des yeux et colorier une bouche sur le pot en terre cuite pour repartir avec.

Un peu plus loin sur la place, l’association EB2V (Ensemble Bien Vivre à Villeparisis) organisait sa Bourse aux vélos et proposait des livres en accès libre.

Butinez le Printemps 2018
Butinez le Printemps 2018

Quant à l’espace jeux, il n’a pas désempli… Bon nombre de Villeparisiens de tous les âges prenaient du plaisir à partager des parties sur des jeux en bois stratégiques et ludiques. Encadré par les animateurs de la ludothèque et l’Espace Municipal des Jeunes (EMJ) , le stand a permis de faire des rencontres et de jouer des parties intergénérationnelles.

Butinez le Printemps 2018

Des animaux, des animations, des nouveautés, tout pour un début de printemps réussi ! Petits et grands ont pu profiter d’une après-midi festive et conviviale sous le regard bienveillant de Dominique Fages, conseillère municipale déléguée notamment aux Animations et du député Rodrigue Kokouendo. Annoncée par des banderoles réalisées par le CCE , l’édition 2018 de Butinez le Printemps était un véritable succès.

Butinez le Printemps 2018