Tags Article(s) "tagué(s)" avec "octobre 2017"

octobre 2017

54
1017-43-salon-collections-pune
Au centre culturel, le Salon Toutes Collections du Club Philatélique de Villeparisis / Mitry-Mory a rassemblé les passionnés dimanche 22 octobre.

Des bonnes affaires, il y en avait à faire au centre culturel Jacques Prévert, dimanche 22 octobre ! Et de tous les genres ! Au Salon Toutes Collections, organisé par le Club Philatélique de Villeparisis / Mitry-Mory, les visiteurs pouvaient y trouver leur bonheur : timbres, cartes postales, monnaies, fèves, parfums, disques, pin’s, jouets, télécartes, ou encore objets artisanaux…  De quoi remplir, les vitrines, carnets et boites à souvenirs de chacun !

1017-43-salon-collections-01
1017-43-salon-collections-03
1017-43-salon-collections-02
1017-43-salon-collections-04

197
1017-43-Villepahalloween-13
Le CMJ, le CCE et l’EMJ lançaient la première édition du Villepa’Halloween, le 20 octobre, pour défiler déguisés…

Des yeux épouvantables, des masques terribles, du maquillage inquiétant, quelques gouttes de sang, des cris alarmants… Pas de doute, les enfants venus défiler pour la première édition du Villepa’Halloween étaient plus qu’angoissants dans la soirée du vendredi 20 octobre !

Partis du Mail du l’Ourcq, la centaine de jeunes villeparisiens déguisés, accompagnés de leurs parents ainsi que d’Axelle Bridoux, adjointe au maire chargée de la Culture, de la Citoyenneté, du Conseil Communal d’Enfants et de la Politique de la Ville et quelques élus, n’avaient pas lésiné sur le déguisement pour se promener dans la ville… Accompagnés par de nombreux animateurs ainsi que la Police Municipale, les petits monstres, sorcières et compagnie s’étaient parés de leur pire tenue pour le rendez-vous terrible à l’initiative du Conseil Communal d’Enfants (CCE), du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) et de l’Espace Municipal des Jeunes (EMJ).

1017-43-Villepahalloween-02
1017-43-Villepahalloween-08
1017-43-Villepahalloween-03
1017-43-Villepahalloween-04

Une fois en route pour la parade aux couleurs d’Halloween, tous ont pris la direction de l’EMJ pour y découvrir les surprises qui les attendaient. Devant le pas de la porte de la structure destinée aux 11/17 ans, le sosie d’Harry Potter les accueillait. Dans le hall, le décor n’était pas plus rassurant… Gare aux toiles d’araignées et squelettes suspects ! Mais heureusement, dans la salle principale, les jeunes comédiens de l’atelier de la Maison Pour Tous Jacques Marguin avaient préparé aux nombreux spectateurs une lecture théâtralisée : l’histoire de « La sorcière au placard à balais » ! Ha ! Horreur ! Malgré l’histoire inquiétante, tous sont restés applaudir la performance originale avant d’aller dévorer quelques bonbons et boissons… Mais, n’étaient-ils pas empoissonnés ?…

1017-43-Villepahalloween-06
1017-43-Villepahalloween-13
1017-43-Villepahalloween-12
1017-43-Villepahalloween-14

86
Plus de 1 000 enfants sont allés à l’assaut des univers gonflés et rigolos les 21 et 22 octobre, en famille ou entre amis !

Le synonyme des petites vacances scolaires à Villeparisis ? L’installation de structures gonflables offertes par la municipalité au gymnase Aubertin ! Le week-end des 21 et 22 octobre, de nombreuses structures aux dessins divers et amusants étaient à la disposition des enfants de moins de douze ans, à condition d’être accompagnés d’un parent, pour sauter, s’éclater et profiter pleinement de l’après-midi.

1017-43-structures-gonflables-10
1017-43-structures-gonflables-04
1017-43-structures-gonflables-05
1017-43-structures-gonflables-12

81
Pour faire du Thé Dansant organisé par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) un après-midi réussi, vendredi 20 octobre, différents ingrédients étaient rassemblés au centre culturel.

Avec d’abord une centaine de seniors en goguette. Tous étaient ravis à l’idée d’enchaîner quelques pas sur des musiques en tous genres : Rock N’ Roll, valses, madison, tango et chansons. Tout était permis !

Dès l’arrivée des danseurs, ces derniers pouvaient déposer leurs affaires aux vestiaires et choisir leurs places parmi les tables installées dans la salle du centre culturel. Une boisson leur était offerte.

Avant de laisser les premières notes de l’orchestre retentir, le maire Hervé Touguet a pris la parole sur scène afin de souhaiter un agréable moment à tous les participants venus de Villeparisis et de nombreuses communes des alentours.

Pour cette troisième édition du Thé Dansant, l’Orchestre Ambre 9 possédait un répertoire éclectique. Les guitariste, bassiste, pianiste, accordéoniste, batteur et chanteuse ont interprété des tubes qui ont fait valser les aînés tout l’après-midi.
De quoi démarrer le week-end en beauté !

1017-42-thedansant-05
1017-42-thedansant-06
1017-42-thedansant-10
1017-42-thedansant-04
1017-42-thedansant-07
1017-42-thedansant-09
1017-42-thedansant-07

28
1017-42-saxophone-mediatheque-pUNE
On le surnomme le sax’ ! Cet instrument doré et bariolé a été expliqué et illustré à la médiathèque par un grand artiste : François Cotinaud.

Le saxophone, quel drôle d’instrument biscornu ! Pour les petits et grands qui souhaitaient en savoir plus sur le voisin de la clarinette, un rendez-vous musical intéressant les attendait samedi 14 octobre, à la médiathèque.

1017-42-saxophone-mediatheque-01

Près d’une trentaine de curieux, dont Axelle Bridoux, adjointe au maire chargée de la Culture, de la Citoyenneté, du Conseil Communal d’Enfants et de la Politique de la Ville ont ouvert grands les yeux et les oreilles face aux histoires musicales de François Cotinaud.

Durant près d’1h15, le passionné de jazz a transmis son savoir, raconté des anecdotes sur l’histoire de cet instrument faisant partie de la famille des vents et proposé quelques démonstrations instrumentales.
« Le saxophone est un instrument relativement récent (160 ans) par rapport aux instruments de l’orchestre. Il a rayonné dans les musiques militaires, soutenues par les secousses de l’ancien régime, et moins soutenues par les révolutionnaires », partageait l’artiste. Un saxophone à l’histoire unique et intéressante dont son inventeur, Adolphe Sax, a éprouvé quelques difficultés dans sa carrière. « Il a souffert de faillites successives tout au long du XIXème siècle, et de plus, de la jalousie des autres facteurs, car ses inventions multiples étaient de bien meilleure facture. » En effet, en écoutant attentivement le musicien parler, les Villeparisiens ont également appris que c’est au XXème siècle que « le saxophone a fleuri dans le monde de la musique contemporaine ».
Cherchant encore sa place dans le monde de la musique classique, l’instrument doré a réussi, a contratio, à faire son nid dans tous les styles de jazz : le swing, le bop, le free-jazz, le jazz rock ou encore l’improvisation libre… Et même dans la musique indienne !
Pour illustrer le vécu de l’instrument à vent, François Cotinaud s’est alors amusé à traverser les époques et les pays pour faire sourire les amateurs de musique !

1017-42-saxophone-mediatheque-02

129
1017-42-cityparc-inauguration-08
Après les travaux de réhabilitation, le City Parc a été inauguré mercredi 18 octobre, en présence de jeunes sportifs.

Tout neuf, coloré et opérationnel ! Le plateau d’évolution situé dans le quartier du Poitou – devenu un City Parca été inauguré mercredi 18 octobre. Après des travaux de rénovation, « les jeunes villeparisiens du quartier et de la ville vont pouvoir profiter pleinement de ce lieu de proximité, partager des moments ludiques, se rencontrer, se reconnaître et ainsi se respecter », expliquait le maire Hervé Touguet aux côtés de Patrick Maury, adjoint au maire chargé des Travaux, Environnement et du Développement Durable.

1017-42-cityparc-inauguration-01
1017-42-cityparc-inauguration-04
1017-42-cityparc-inauguration-03
1017-42-cityparc-inauguration-06

Pour devenir le City Parc, l’enrobé (épaisseur goudronnée) du plateau a été rénové ainsi que celui du chemin piéton longeant le terrain. Les marquages au sol des surfaces de jeu ont été repeints tandis que les clôtures et filets pare-ballons ont été mis à neuf. Enfin, ce nouveau terrain est dorénavant équipé de deux frontons de jeu avec buts de football et paniers de basket. Une enveloppe de 81 000 euros a été nécessaire pour la réalisation des travaux financés par la ville en partenariat avec le bailleur Trois Moulins Habitat.

Le 18 octobre après-midi, la plaque inaugurale a été dévoilée, puis les enfants du centre de loisirs Berny ont inauguré le City Parc avec quelques matches de football.
Une inauguration sportive qui s’est achevée autour d’un goûter pour encourager les jeunes joueurs à s’approprier ce nouvel équipement.

1017-42-cityparc-inauguration-07
1017-42-cityparc-inauguration-11
1017-42-cityparc-inauguration-08
1017-42-cityparc-inauguration-12

27

Situé au Parc des Sports des Petits Marais, le Skate Park est actuellement fermé en raison de travaux de réparation.

46
1017-40-actus-CMJ-initiation-pUNE
Après une présentation du CMJ (Conseil Municipal des Jeunes), les collégiens vont pouvoir élire leurs conseillers prochainement.

Les jeunes en classe de sixième ont dorénavant les clés en main pour élire 7 nouveaux conseillers au Conseil Municipal de Jeunes (CMJ) pour qu’ils soient au nombre de 14. Pour tout comprendre à ce sujet, avant de présenter éventuellement leur candidature et devenir acteur de la ville, plus de 370 collégiens des établissements Jacques Monod et Gérard Philipe ont reçu la visite de l’animateur en charge du CMJ au mois d’octobre.

Qu’est-ce que le Conseil Municipal des Jeunes ?
Il va permettre de s’impliquer dans la vie locale de façon citoyenne, partager ses idées, choisir et concrétiser des projets à destination des Villeparisiens de 12 à 15 ans. Véritable lieu d’échanges et d’apprentissage, les heureux élus travailleront aux côtés des autres conseillers juniors en classe de cinquième, élus l’année dernière. « Car si vous vous présentez aux élections, vous êtes élus pour deux ans », précisait l’animateur.

1017-40-actus-CMJ-initiation-01
1017-40-actus-CMJ-initiation-03
1017-40-actus-CMJ-initiation-02
1017-40-actus-CMJ-initiation-05

Pour avoir le temps de partager leurs idées, des commissions seront organisées une fois par mois à huis clos. « Vous pourrez discuter ensemble des propositions de projets, argumenter etc.  Et chaque semestre, vous aurez rendez-vous en plénière (séance publique), présidée par le maire Hervé Touguet et Axelle Bridoux, adjointe au maire chargée de la culture, de la citoyenneté, du CCE (Conseil Communal d’Enfants) et de la Politique de la ville. » Cette séance permet de valider les projets par un vote.

Comment devenir conseiller ?
Il suffit d’être en classe de sixième et de remplir une déclaration de candidature signée par les parents, pour ensuite recevoir une affiche et faire campagne.

Sept conseillers seront élus
Le jeune électeur glissera son bulletin dans une enveloppe qui sera, elle-même déposée dans une urne, au sein du collège. Comme dans des vraies élections, le candidat devra émarger pour confirmer son vote. Le dépouillement sera effectué le jour même afin de connaître les résultats.

Retrouvez la page du Conseil Municipal des Jeunes

137
La salle Le Trait d’Union a été inaugurée, mardi 3 octobre, pour donner un « effet positif » sur les habitants du quartier.

C’est parce qu’elle va permettre de participer à divers ateliers et consolider les liens entre les familles du quartier prioritaire, le quartier République, que la salle mise à disposition par la ville, a été inaugurée dans la soirée du mardi 3 octobre.

Les habitants de République et membres du Conseil Citoyen étaient nombreux aux côtés du maire Hervé Touguet, du sous-préfet de Meaux, Gérard Péhaut, du conseiller départemental Xavier Vanderbise, d’Axelle Bridoux, adjointe au maire chargée de la culturel, de la citoyenneté, du CCE et de la Politique de la ville, de Samir Abbas, président du Conseil Citoyen et de plusieurs élus.

Le quartier République a été identifié comme quartier prioritaire en 2014. Depuis, un contrat de ville a été mis en place avec plusieurs « piliers majeurs : la cohésion sociale, le développement économique et l’emploi, ainsi que le cadre de vie et le renouvellement urbain », partageait le maire Hervé Touguet. Le partenariat avec les bailleurs concernés et les associations locales a été développé et renforcé. En effet, il va permettre de « porter et soutenir des projets », accompagnés par la Maison Pour Tous Jacques Marguin, porteur d’action sur l’exclusion, l’illettrisme, entre autres. « Ensemble, nous avons réussi à mettre en place un Conseil Citoyen actif, qui participe à la vie du quartier. C’est un réel relai avec les Villeparisiens. »

Le maire a souligné l’importance de l’attribution des subventions : « Nous avons reçu 44 500 € de crédits politique de la ville dont 6000 € sur cette action. » Cette somme va permettre d’aider la ville à mener au mieux ses actions, notamment axées sur l’éducation, le lien social, l’égalité hommes femmes. Dans cette salle Le Trait d’Union,  des ateliers sont proposés du type accompagnement à la scolarité, socio linguistiques, contes etc, mais aussi des permanences d’écrivain public, des rencontres avec les parents… Des réunions sont également organisées pour le Conseil Citoyen ou des rencontres avec les habitants.

1017-40-trait-dunion-01
1017-40-trait-dunion-02

Le sous-préfet, Gérard Péhaut, s’est montré très heureux « d’apporter au quotidien le service [qu’ils] attendez ». Il s’est ensuite adressé aux Villeparisiens présents : « Profitez-en bien ! Utilisez cette salle dès que vous le pouvez. Emmenez-y vos enfants pour y développer la culture et le contact de proximité car c’est leur avenir qui est en jeu. Cette somme est comme une petite goutte d’eau. Mais nous comptons sur vous, chers parents, pour impliquer vos enfants ou encore les conseiller. Nous avons souhaité être à vos côtés et plus proches de vos besoins. Nous vous souhaitons une belle réussite ! »

1017-40-trait-dunion-04
1017-40-trait-dunion-05

Après les discours, la plaque inaugurale a été dévoilée. Les convives ont échangé autour du verre de l’amitié et ont pu apprécié le spectacle de la compagnie en résidence Théâtre du Pain « Métamorphose ».

1017-40-trait-dunion-06
1017-40-trait-dunion-07

126

Du 23 au 27 octobre 2017

Des travaux vont être effectués de nuit du lundi 23 au vendredi 27 octobre sur l’autoroute A104 (sens A4 vers A1). L’entretien de la chaussée et des dépendances sont concernés.

Les travaux peuvent être prolongés ou repoussé en fonction des conditions météorologiques.

1017-travauxdenuit-autoroute