Le vernissage de l’exposition haute en couleurs de Béatrice De Marqué a réuni un public nombreux, mardi 8 novembre au centre culturel.

C’est une artiste complète et Villeparisienne, Béatrice De Marqué et ses 1001 passions a présenté son exposition « 60 ans de création artistique », dans la soirée du 8 novembre. Dans la galerie d’art du centre culturel Jacques Prévert, les couleurs jaillissent sur les toiles. Elles sont pleines de vie et veulent transmettre cette explosion de bonne humeur.
Ce mardi soir, une grande soirée attendait Béatrice De Marqué. En plus du vernissage de son exposition, en partenariat avec la Maison Pour Tous Jacques Marguin dans le cadre des « Villeparisiens ont du talent », elle devait se préparer pour son concert « Une vie en chansons » sur la scène du centre culturel, où elle était accompagnée de ses deux fils, Martial au piano et Guillaume à l’orchestration.

Devant les 60 œuvres, le public s’attarde, observe. Il attend avec impatience le discours de l’auteur, compositeur, interprète, peintre et poète. Après que le centre culturel aie indiqué être « très heureux de mettre en lumière une Villeparisienne qui a du talent », la présidente du centre culturel, Danielle Thénault s’est adressée à l’artiste : « Vous êtes une artiste complète et nous serons ravie de vous revoir jouer ou exposer au centre culturel ».

0116-46-expo-beatrice-de-marque-03
0116-46-expo-beatrice-de-marque-04
0116-46-expo-beatrice-de-marque-05
0116-46-expo-beatrice-de-marque-08

Depuis l’âge de 6 ans, Béatrice De Marqué utilise aussi souvent ses pinceaux et ses stylos qu’elle agite ses doigts sur le piano. « Ma grand-mère était musicienne et mon grand-père peignait. J’ai donc toujours baigné dans cet environnement artistique et n’ai jamais su faire un choix. » Aujourd’hui, la Villeparisienne expose 60 peintures pour ses 60 bougies de passion. « La plupart des toiles exposées ont été réalisées en 2016, aux côtés de quelques œuvres fétiches. Vous pourrez aussi retrouver mon premier tableau peint à l’âge de 6 ans. » Sa mère s’était d’ailleurs exclamée : « Quel beau Cézanne ! ». À cet âge, la petite fille ne savait pas encore qui c’était…
En parcourant la galerie d’art, le public pouvait remarquer les différentes techniques : pastel, aquarelles, acryliques, gouaches et huiles. « Un vernissage d’exposition est un risque car cela signifie que l’on confronte son travail aux regards nouveaux ; mais ce soir je suis dans un état émotionnel intense ». Qu’à cela ne tienne, Béatrice De Marque a résumé sa « vie semée d’obstacles et un chemin bordé de peines et de joies ». Mais comme elle le rappelle : « L’art bouleverse, l’art rayonne, l’art a toutes puissances. » Ancienne professeure de peinture à la Maison Pour Tous et professeure de musique en collège, l’artiste déborde de projets. « Je pense à écrire un troisième recueil de poèmes et ai pour projet pédagogique de partager les techniques de peintures avec humour. »
Aujourd’hui, la poétesse, musicienne et peintre a son atelier à Villeparisis. Elle y continue coucher sur toile les thématiques de la mer et liberté…

Exposition en accès libre dans la galerie d’art du centre culturel Jacques Prévert jusqu’au 27 novembre.

Retrouvez le site de Béatrice De Marqué www.beatricedemarque.fr

Retrouvez le site du centre culturel Jacques Prévert