Actu

2924
Conseil municipal d'installation
Suite au scrutin local du 28 juin, le maire de Villeparisis et ses adjoints ont été élus vendredi 3 juillet au centre culturel lors du conseil municipal d’installation.

Vainqueur du second tour de l’élection municipale du 28 juin avec sa liste « Villeparisis avec Vous » d’union de la gauche et des écologistes, Frédéric Bouche est devenu vendredi 3 juillet au soir le nouveau maire de la ville.
Lors d’un conseil municipal d’installation, organisé au centre culturel Jacques Prévert, il a reçu l’écharpe tricolore des mains du doyen de séance, le conseiller municipal Michel Coulanges, chargé jusque-là d’animer les débats comme le veut la loi. Dans un vote à bulletin secret des 35 nouveaux élus, Frédéric Bouche a recueilli 26 voix, contre 7 voix au maire sortant Hervé Touguet, un vote blanc et un vote nul.
Près de 120 personnes sont venus assister vendredi au centre culturel à ce moment de transition démocratique, dans le respect des gestes barrières. La séance s’est ouverte après 20h30 par une prise de parole de l’ancien maire Hervé Touguet, regrettant notamment la forte abstention lors du scrutin. Il a ensuite quitté la tribune, rejoignant sa place dans l‘opposition. La lecture du nom des 35 nouveaux conseillers de ce mandat de six ans a été faite, avant que chaque groupe politique ne présente son candidat au poste de maire. Sous le contrôle des assesseurs Maria Alves et David Barquero et du secrétaire de séance William Musumeci, une urne a alors circulé, recueillant les votes.
Chaudement applaudi par ses soutiens, le maire Frédéric Bouche a prononcé son premier discours. Une intervention (à lire ci-dessous) de remerciements, esquissant aussi les grandes lignes de son programme municipal. A sa suite, ses colistiers Philippe Le Clerre (Europe Ecologie Les Verts) et Christine Ginguené (Parti Communiste Français) se sont également exprimés. Le conseiller municipal d’opposition Claude Sicre de Fontbrune en a fait de même.
Le maire Frédéric Bouche a ensuite proposé d’être entouré de dix adjoints, dont les noms ont été mis au vote (27 pour, 8 votes blancs). Ont été désignés Michèle Pélabère, Cyrille Guilbert, Caroline Digard, Philippe Le Clerre, Christine Ginguené, Alain Gorez, Laurence Grossi, Stéphane Pavillon, Stéphanie Devaux et Michel Coulanges. Retrouvez leurs délégations ici.
Le conseil s’est achevé par la lecture de la Charte de l’élu local, « mode d’emploi » de la fonction. Un prochain conseil municipal est annoncé pour vendredi 10 juillet, afin notamment de désigner les représentants de la ville dans diverses instances.

Conseil municipal d'installation
Conseil municipal d'installation
Conseil municipal d'installation

Discours d'investiture du maire Frédéric Bouche

Dimanche dernier, les Villeparisiennes et Villeparisiens ont fait un choix très clair en mettant notre liste d’union de la gauche et de l’écologie largement en tête avec une majorité réelle ! Aussi je souhaite, au nom de la liste « Villeparisis avec Vous » les en remercier.
Cette confiance est un honneur et nous n’oublierons rien des messages qu’ils nous ont passé durant la campagne !
Dimanche dernier, vous avez validé un projet cohérent et ambitieux alliant la volonté de favoriser l’innovation, reconstruire la solidarité et entamer la transition écologique pour notre Ville.
Dimanche dernier, à Villeparisis, un espoir s’est levé !
Pour les six prochaines années, je serai le Maire et nous serons les élus de toutes et tous, sans aucune distinction. Ceci est notre premier engagement.
Pour autant, je n’oublie pas que ce second tour a été conclu dans un contexte où moins d’un électeur sur deux s’est déplacé. Bien entendu la crise sanitaire et l’écart de trois mois entre les deux tours sont des causes crédibles à cette désaffection de l’acte civique, mais je crains que le mal ne soit plus profond.
Je crains même qu’à Villeparisis le lien à l’élu local, l’élu le plus proche de nos préoccupations quotidiennes ne se soit dégradé ces dernières années. Et je suis convaincu que ce repli, ou éloignement démocratique devrait tous nous inquiéter, personne ne peut s’en satisfaire !
Et parce que justement, il est de notre responsabilité de faire face à cette crise de confiance, c’est maintenant que nous allons construire avec vous une réelle démocratie participative qui facilitera la participation renforcée des Villeparisiens à la prise de décision politique, pour que demain, chacun devienne co-gestionnaire du domaine public matériel et immatériel. Ainsi, nous pourrons ensemble retrouver confiance en nos institutions.
Ce n’est plus le temps de dire « je », c’est le temps de dire « nous et ensemble » !
À Villeparisis, vous le savez, les challenges sont nombreux.
Ainsi, pour que chacun puisse vivre dignement, nous engagerons une politique sociale juste et solidaire.
Pour que les enfants se construisent, tant à l’école qu’en dehors, nous donnerons les moyens pour favoriser la réussite éducative de tous.
Nous mènerons une révolution écologique dans notre Ville, en faveur de la nature et de la biodiversité.
Nous agirons pour une politique sportive pour tous, pour une Ville dotée d’équipements à la hauteur des attentes du monde sportif.
Nous aiderons à tisser les liens entre les habitants quels que soient leur culture, leur âge ou leurs centres d’intérêt pour renforcer le « bien vivre
Nous favoriserons l’action culturelle et toutes les formes d’expression, de partage et d’échange, en garantissant leur accès à tous dès le plus jeune âge.
Nous aménagerons nos rues et espaces publics, pour un cadre de vie propre et adapté à tous, pour que chacun ait plaisir à vivre à Villeparisis.
Nous favoriserons en priorité une économie responsable et protectrice de l’emploi local.
Nous engagerons avec les acteurs de la sécurité et de la prévention une collaboration forte, pour une Police municipale de proximité et de prévention, afin que les Villeparisiens se sentent respectés et en sécurité.
Nous limiterons la pression fiscale communale et nous garantirons une gestion exemplaire au quotidien de notre collectivité dans ses pratiques.

Alors, parce que le temps, nous demande de faire preuve d’imagination et de détermination, dès demain, nous allons nous mobiliser pour traduire concrètement ces engagements dans votre vie quotidienne. Pour un nouveau modèle pour le futur de notre ville !

Encore merci et Vive Villeparisis !

119
0720-déménagement-médiathèque
Réorganisation de l’espace numérique, rayonnages déplacés et travaux à venir cet été : depuis le déconfinement, les agents s’affairent pour améliorer l’accueil des usagers.

En attendant les travaux programmés cet été pour y créer en fin d’année un espace public numérique, l’équipe de la médiathèque municipale réorganise les lieux. Quand le public pourra à nouveau accéder aux rayons, après l’épisode Covid-19, il trouvera une nouvelle organisation de l’espace.
Point de départ : le déménagement des disques et DVD de la pièce située près de l’accueil (devenant l’espace numérique) jusque dans le grand espace adultes. Les meubles supports ont été déplacés par les agents municipaux. Les revues musicales, jusqu’à présent consultables avec la presse, rejoignent les CD. Ces derniers sont reconditionnés dans des pochettes souples, ce qui fait gagner de la place. Finis les boîtiers plastiques. La signalétique est par ailleurs modernisée.
Côté livres, les collections Arts et Formations-emploi bougent également, tout comme des tables et des postes informatiques. Nul doute : les usagers devront reprendre quelques repères. Un ordinateur sera spécialement dédié pour accéder aux ressources du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ). On pourra par exemple ainsi trouver des précisions sur des jobs d’été, des séjours linguistiques, des métiers, sur une recherche d’emploi. Autant de renseignements également disponibles au Point Information Jeunesse de la ville.
La nouvelle salle dédiée au maniement des outils numériques contiendra huit nouveaux postes informatiques, des PC portables en accès libre, tout comme des tablettes (pour un usage sur place). Une imprimante 3D sera également accessible. Un coin jeux vidéo sera proposé, équipé de consoles Switch et PS4. Un écran interactif permettra d’enrichir des formations ou des réunions.  Les habituels ateliers et des conférences y seront organisés.

0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque
0720-aménagement-médiathèque-03
0720-déménagement-médiathèque
0720-déménagement-médiathèque

261
Voirie, bâtiments : avant les traditionnels grands chantiers d’été, plusieurs rénovations ont débuté ou se sont déroulées en juin à Villeparisis.

Avant que ne s’engagent les grands chantiers d’été, notamment dans les écoles de Villeparisis, les services municipaux se sont affairés en juin à embellir la ville. C’est ainsi que la façade du bâtiment de l’Espace Municipal des Jeunes a connu une nouvelle signalétique. Au cimetière, un nouveau monument a été installé dans l’espace columbarium et des trottoirs ont été cimentés pour en faciliter l’accès.
Par ailleurs, la réfection de la voirie et des trottoirs a débuté avenue des Rossignols, entre les avenues Aristide Briand et Provence. Ce chantier doit durer jusqu’à fin août. Rappelons également que la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France entreprend actuellement et pendant tout l’été des travaux d’assainissement (mise en séparatif des réseaux d’eau) avenue Lamartine, rue Racine, rue Baudelaire ou encore rue Corneille. À la suite, la commune procédera à la réfection de la chaussée et des trottoirs. Des opérations qui pourront s’accompagner (rues Racine et Descartes) de la rénovation de l’éclairage public.

0720-travaux-juin-03
0720-travaux-juin-02
0720-travaux-juin-01
0720-travaux-juin-05
0720-travaux-juin-04

312
Que faire en cas de canicule ?
Quel programme dans les accueils de loisirs et à l’Espace Municipal des Jeunes ?
Comment partir et réviser avec les colos apprenantes ?
Vous souhaitez faire surveiller son logement pendant ses vacances ?
Comment emprunter des livres, CD, DVD, revues ou des jeux ?
Quelles sont les réglementations à suivre pour éviter de créer des nuisances ?
Autant de questions qui surgissent avec l’été et auxquelles vous trouverez les réponses ci-dessous.

Canicule : que faire en cas de fortes chaleurs ?

La canicule doit appeler à la plus grande vigilance notamment pour les seniors. il est important de bien s’hydrater avant tout en buvant beaucoup d’eau de préférence et en mouillant son corps (au moyen d’une serviette humide par exemple).
> Toutes les recommandations en cliquant ici 

Dans les accueils de loisirs

Les accueils de loisirs accueillent les enfants scolarisés en maternelle (à Kergomard et Barbara) et les écoliers du CP au CM2 (à Berny et Charlemagne) durant tout l’été (sauf le mardi 14 juillet).

Des activités sportives, culturelles, manuelles, ludiques, etc. seront proposées quotidiennement aux jeunes vacanciers et une soirée à thème sera organisée chaque semaine.

Le planning hebdomadaire sera affiché à l’entrée de l’accueil de loisirs.

Les inscriptions au minimum 4 jours avant la date choisie.

> Plus d’infos sur les Accueils de loisirs  en cliquant ici

À l’EMJ

Durant tout l’été, l’Espace Municipal des Jeunes (EMJ) accueille les jeunes de 11 à 17 ans adhérents (et à jour de leur cotisation), tous les jours jusqu’à 19h avec de nombreuses activités proposées.

Retrouvez programme  mis en ligne sur la page de l’EMJ 

Colos apprenantes

 Partir en vacances et consolider ses acquis scolaires, c’est possible avec les Colonies apprenantes !
Plusieurs séjours de vacances sont proposés aux 6-15 ans sur la thématique « Le développement durable et la transition écologique »

> Renseignements en cliquant ici 

Vacances : comment faire surveiller son logement ?

Vous souhaitez partir en vacances l’esprit serein ? Faites surveiller votre habitation !
En remplissant une fiche de renseignement, vous pourrez bénéficier de l’Opération Tranquillité Vacances (OTV) et faire surveiller votre maison ou appartement pendant votre absence par la Police Municipale ou le commissariat.
> En savoir plus sur l’OTV 

En vous inscrivant sur « Voisins Vigilants et Solidaires », plateforme internet de communication communautaire gratuite, vous serez mis en relation avec les habitants de votre quartier par mail ou SMS afin de mettre en échec les cambriolages.
En savoir plus sur « Voisins Vigilants et Solidaires »

À la médiathèque

Envie de lire, écouter de la musique ou regarder un film ? Avec le Biblio-Drive, la médiathèque municipale Elsa Triolet vous propose d’emprunter des livres, CD, DVD, revues sur simple commande via le site de la médiathèque, par courrier, par téléphone ou par mail.
Du 30 juin au 29 août, ce service est ouvert mardi de 16h à 19h ; mercredi, vendredi et samedi de 9h à 12h.
Cliquer ici pour tout savoir comment emprunter des livres, CD, DVD, revues auprès de la médiathèque 

À la ludothèque

Vous préférez jouer, entre amis ou famille ? La ludothèque municipale organise un prêt de jeux sur rendez-vous. Il vous suffit de contacter la ludothèque par mail ou par téléphone du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Cliquer ici pour tout savoir comment emprunter des jeux auprès de la ludothèque

Évitons les nuisances, respectons les réglementations

Quelques règles communes du bien vivre ensemble doivent être respectées pour que se rassembler dehors, tondre son jardin, bricoler, lancer le barbecue ne deviennent pas des nuisances synonymes d’infractions.
Cliquez ici pour connaître les réglementations en vigueur 

Attention au moustique-tigre et au frelon asiatique

Moustique-tigre et frelon asiatique sont présents en Seine-et-Marne et appellent à la plus grande vigilance.
Cliquez ici pour retrouver les recommandations 
LES ANIMATIONS DE L’ÉTÉ 2020

Cinéma de plein air : « Ferdinand »
mercredi 22 juillet 2020 à 22h au parc Honoré de Balzac

Cinéma de plein air : « Le parc des merveilles »
mercredi 19 août 2020 à 21h30 au parc Honoré de Balzac

242
Les agriculteurs du département ont offert à la ville du gel hydro-alcoolique fabriqué à partir de betterave locale.

En ces temps de mesures barrières toujours recommandées, et pour répondre à la demande, les agriculteurs de Seine-et-Marne se mobilisent en faveur des communes du département. Par le biais de son représentant local Hassan Fere, par ailleurs adjoint chargé de l’Urbanisme, des Espaces verts et des Espaces naturels, ils viennent d’offrir un bidon de 5 litres de solution hydro-alcoolique à la mairie de Villeparisis. Le bidon et ses cinq litres ont été remis à l’intendance du service Scolaire.
Si les betteraves cultivées en Seine-et-Marne sont majoritairement transformées en sucre, certaines sucreries-distilleries produisent aussi de l’alcool, utilisé désormais pour fabriquer du gel. Par ce geste symbolique, les agriculteurs (FDSEA77, Jeunes Agriculteurs, Syndicat Betteravier CGB Ile-de-France) entendent ainsi attirer l’attention sur cette filière et, d’une façon plus générale, sur la richesse de l’agriculture locale. En 2019, près de 2,5 millions de tonnes de betterave ont été récoltées par 1200 planteurs. Outre le sucre et les pulpes à destination de l’élevage pour l’alimentation, il est aussi produit dans le département de l’éthanol, carburant renouvelable.

0620-gel-agriculteurs

1101
Colonies apprenantes 2020
Partir en vacances et consolider ses acquis scolaires, c’est possible avec les Colonies apprenantes !

Préparer la rentrée scolaire tout en partant en vacances dans un cadre agréable… Voilà ce que proposent les « colos apprenantes », dispositif mis en place par l’État et les organisateurs de colonies traditionnelles pour l’été 2020. Leur objectif : recréer du lien social en mêlant sports, découvertes et remise à niveau scolaire.

La mairie de Villeparisis, avec la Maison Pour Tous Jacques Marguin, ont prévu de proposer ces colonies apprenantes aux Villeparisiens âgés de 6 à 15 ans. Ces colonies un peu particulières permettent de faire partir les enfants en leur proposant un programme d’activités sportives, de sorties, de visites et de révisions éducatives.

Plusieurs séjours de vacances sont proposés sur la thématique « Le développement durable et la transition écologique » :

• Du 19 au 25 juillet et du 2 au 7 août (6/12 ans) : Aber Wrac’h en Bretagne 
• Du 26 au 31 juillet et 9 au 15 août (6/15 ans) : St Jeoire en Haute-Savoie
• Du 16 au 22 août (6/12 ans) : à la base de loisirs de Vaires-sur-Marne / Torcy 

Pré-inscriptions

Le nombre de places étant limité, il est conseillé de vous pré-inscrire rapidement en téléchargeant la Fiche Sanitaire (cliquer ici pour télécharger le trousseau) puis de le retourner rempli par mail à resto@mairie-villeparisis.fr ou en format papier au Guichet unique de la mairie.
Les dossiers sont également disponibles au Guichet unique.
Renseignements au 01 64 67 52 30
Colonies apprenantes 2020

147
0620-dictionnaires-écoles
Comme chaque année avant les vacances d’été, la ville a offert, le 25 juin, 825 dictionnaires et 385 romans aux futurs élèves de CE1 et de sixième de Villeparisis.

Le déconfinement et la réouverture des écoles élémentaires avant les vacances estivales auront finalement permis la traditionnelle distribution des dictionnaires aux élèves de CP et de CM2. Comme chaque année, des ouvrages ont ainsi été remis aux jeunes Villeparisiens qui vont pouvoir s’y plonger cet été, entre définitions de mots à découvrir, illustrations, cartes multicolores et personnages célèbres.
Commencée à l’école Barbara tôt jeudi matin 25 juin, cette remise des livres s’est poursuivie ensuite à Joliot-Curie, Célestin Freinet (photos) et Ernest Renan (photos), puis l’après-midi à Anatole France, Séverine, Normandie Niemen et Charlemagne. Le maire Hervé Touguet et son adjoint à l’Éducation David Barquero y ont assisté.

dictionnaires-écoles-juin 2020

De quoi s’évader en s’instruisant en attendant la rentrée de septembre. 385 exemplaires de ces dictionnaires ont mis à disposition des écoliers de CP entrant en CE1, et 440 exemplaires sont destinés aux CM2 rentrant en sixième, dans des éditions adaptées à leur niveau.
L’Éducation nationale s’est jointe à cette distribution, ajoutant (pour les futurs collégiens) Les fables de la Fontaine.
Pour le même public, la ville a ajouté un roman, comme chaque année, afin qu’ils le lisent pendant leurs congés, avant de l’étudier l’an prochain en classe. Il s’agit cette fois du « Peuple du chemin », un livre jeunesse de l’auteure Marion Achard (Éditions Talents Hauts). L’action se passe dans la forêt amazonienne, victime d’une compagnie de déforestation. Deux sœurs, rescapées du massacre d’une tribu indienne, sont recueillies dans un village. La plus jeune s’adapte à sa nouvelle vie. L’aînée n’a qu’une idée : rejoindre la forêt pour retrouver une tribu cousine et reprendre sa liberté et sa vie.

0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles
0620-dictionnaires-écoles

198
élections municipales 28 juin 2020
Le Covid-19 recule. Le gouvernement a donc décidé d’organiser le second tour des élections municipales dimanche 28 juin.
Afin de protéger les électeurs et les participants au scrutin, des mesures sanitaires sont mises en place dans les bureaux de vote et chacun devra adopter les bons gestes, pour la sécurité de tous.

Les mesures mises en place dans les bureaux de vote pour protéger les électeurs

► Les stylos seront à usage unique (puis désinfectés) et chaque électeur aura la possibilité d’utiliser son propre stylo à condition que l’encre soit de couleur bleue et indélébile

► Les poignées de portes, le mobilier et les isoloirs seront régulièrement nettoyés avec du virucide dans la journée

► Des gants et des masques pourront être fournis aux électeurs, notamment les scrutateurs, qui en feront la demande

► Un sens de circulation sera indiqué dans chaque bureau de vote et une distance de sécurité d’un mètre entre deux personnes sera marquée au sol.

► L’entrée des isoloirs sera tournée, dans la mesure du possible, vers le mur pour éviter la manipulation des rideaux

Les bons gestes à adopter

► Les électeurs devront présenter leur papier d’identité et leur carte d’électeur, en les montrant ou en les posant sur la table, en évitant de les remettre en main propre

► Chacun aura la possibilité de se laver les mains dans les points d’eau des bureaux de vote ou avec du gel hydro-alcoolique

► Le port du masque est obligatoire

► Il est conseillé d’éviter les pics d’affluence

► Une file d’attente prioritaire sera destinée aux personnes vulnérables

► Les électeurs devront respecter les sens de circulation et les distances de sécurité

► Les personnes, notamment fragiles, qui préféreraient éviter de se rendre dans un bureau de vote, ont la possibilité d’établir une procuration Compte-tenu des risques sanitaires liés à l’épidémie de Covid-19, pour le scrutin du 28 juin 2020, chaque mandataire (celui que se présente au bureau de vote pour un électeur) peut disposer de deux procurations établies en France et peut donc voter pour deux électeurs (en plus de lui-même).

► Il est demandé à chacun d’appliquer les gestes barrières :
– se saluer sans se serrer la main,
– éviter les embrassades,
– se laver les mains très régulièrement,
– tousser ou éternuer dans son coude,
– utiliser des mouchoirs à usage unique

élections municipales 28 juin 2020

108
dojo-gym-travaux-juin-2020
Avant d’entamer en fin d’année la construction des futurs bâtiments sportifs, il faut d’abord combler des cavités souterraines.

C’est un des gros dossiers de l’année : la construction d’un nouvel équipement sportif (dojo et salle de gymnastique spécialisée) rue de Ruzé, près du gymnase Aubertin à la place des anciens courts de tennis.
Les travaux préparatoires ont débuté lundi 22 juin. Avant l’édification du bâtiment en fin d’année, une foreuse va percer jusqu’en août jusqu’à 26 mètres de profondeur 64 puits d’injection d’un mélange de ciment, afin de combler des cavités souterraines. Des études préliminaires ont en effet découvert des poches de dissolution de gypse. Il faudra ensuite laisser sécher un mois avant d’en contrôler la stabilité, puis de commencer à bâtir.
Figurant au budget de l’année pour un coût prévisionnel de 2,655 millions d’euros financés par la ville, ce chantier prévoit aussi la construction d’un logement de gardien. Dotées de lumière naturelle contrôlée avec des vues sur l’extérieur, ces salles sportives seront bâties avec des matériaux pérennes et économiques. But : minimiser la maintenance.

dojo-gym-travaux-juin-2020
dojo-gym-travaux-juin-2020
dojo-gym-travaux-juin-2020
dojo-gym-travaux-juin-2020