Actu

166
0220-vacances-accueil-loisirs
Parents et animateurs des centres de loisirs de Villeparisis ont partagé des temps de convivialité et de dialogue pendant les vacances de février.

Ces vacances d’hiver 2020, du lundi 10 au vendredi 14 février 2020, ont été l’occasion pour les équipes d’animation des centres de loisirs de proposer aux familles des temps de rencontres.
Le jeudi 13 à Berny et le vendredi 21 à Kergomard, les parents ont pu prendre un instant avec leurs enfants autour d’un petit déjeuner canadien pour les élémentaires et carnavalesque pour les maternelles. Il a également été organisé des soirées thématiques le jeudi. Ces moments sont très appréciés par les enfants, mais également par les équipes afin d’échanger avec les parents lors d’un moment convivial.
Malgré les grèves des mois de janvier et février, les familles ont été nombreuses les mercredis sur les quatre centres de loisirs. Des petits déjeuners ont été organisés, « Italie » à  Berny, « Européen » à Kergomard et « Dégustation » à Barbara, tout comme des soirées « Casino » à Kergomard et « Nouvel An Chinois » à Charlemagne. D’autres animations et temps de rencontres sont d’ores et déjà prévus en mars dans les accueils de loisirs.

0220-vacances-accueil-loisirs
0220-vacances-accueil-loisirs
0220-vacances-accueil-loisirs
0220-vacances-accueil-loisirs

126
0220-séjour-vercors
Douze jeunes Villeparisiens découvrent le parc naturel du Vercors lors du séjour d’hiver « Étoiles et champions » du 15 au 22 février 2020.

À 625 kilomètres de Paris, le Parc Naturel du Vercors (Drôme) abrite le petit village de Lente (1100 mètres d’altitude). C’est là que 12 jeunes Villeparisiens âgés de 6 à 12 ans sont partis en car et en train samedi 15 février en colonie pour y vivre une semaine d’aventures.
Un grand bol d’air près de la station de ski de Font d’Urle, qui leur permet de vivre des activités de découverte de la nature.
L’organisme Aquarelle, qui organise ce séjour, partage le quotidien des vacanciers villeparisiens  sur son blog (www.aquarelle.travel, puis cliquer sur L’Écho des colos, avec le code d’accès fourni aux parents).

0220-séjour-vercors

SAMEDI 15 FÉVRIER

Nous voici arrivés au centre après un bon voyage. Nous avons pris le temps de jouer un peu pour nous dégourdir les jambes. Nous prenons ensuite notre goûter et nous nous installons tranquillement dans nos chambres.
Ce soir après le repas, petite veillée calme et jeux de connaissance.

LUNDI 17 ET MARDI 18 FÉVRIER

Ça y est ! Nous sommes bien installés au gîte du Vercors.
Dimanche, après un bon petit déjeuner où l’on s’est régalé des confitures maison, nous avons décoré le centre de créations : flocons de neige, affiches et posters.
L’après-midi, il faisait beau et nous avons participé à des Olympiades : regardez comme nous nous sommes fiers avec nos belles médailles.
Aujourd’hui c’est lundi : la neige n’est pas au rendez-vous mais ce n’est pas grave ! Dès notre arrivée, l’équipe d’encadrement s’est mise à la recherche d’activités alternatives.
Ce matin pendant que certains d’entre nous tiraient à la carabine au biathlon laser d’autres sont partis se promener avec un moniteur pour découvrir en raquettes la montagne et ses secrets. Cet après-midi nous sommes tous partis avec l’ESF pour participer à une grande course d’orientation dans la forêt de Fond d’Urle.
Nous mériterons bien un bon goûter et une bonne douche pour après le dîner participer à un grand casino.
L’activité avec les chiens aura bien lieu jeudi mais sans le traineau. Nous ferons de la cani-rando avec le musher. Nous avons déjà prévu vendredi d’aller au Col du Rousset pour faire de la luge d’été (sur rail).

0220-colonie-ski-vercors
0220-colonie-ski-vercors
0220-colonie-ski-vercors
0220-colonie-ski-vercors
0220-colonie-ski-vercors

MERCREDI 19 FÉVRIER

Mardi matin, tout le groupe est allé en forêt pour faire du land Art. Après avoir créé des décorations éphémère, certains sont allés construire des cabanes. L’après-midi direction une grotte pour démarrer notre grand Fort Boyard.
Après un dîner copieux, nous voilà fin prêts pour les jeux de mime et les contes.
Aujourd’hui c’est mercredi : il tombe quelques flocons sur le Vercors. Génial ! Nous avons fait des jeux en intérieur et en extérieur le matin puis l’après-midi , nous sommes partis faire de la luge sur les pistes de la station. Sensations garanties !!! Heureusement, nous étions en forme avec notre repas préféré : steak frites.
Ce soir , nous irons tous nous amuser au « mercredi tout est permis » : fou rire garanti !
Demain jeudi, nous avons rendez-vous avec les chiens à la station de Font d’Urle. Le musher, Benoît, va nous emmener pratiquer de la cani-rando.
0220-colonie-février-vercors
0220-colonie-février-vercors
0220-colonie-février-vercors
0220-colonie-février-vercors

129
0220-saint-valentin
Ce 14 février 2020, l’amour sous toutes ses formes s’est affiché sur les panneaux lumineux de Villeparisis.

C’est une tradition villeparisienne : clamer haut et fort ses sentiments à la Saint-Valentin. Dadou, Doudou, Christopher, Angélique, Cindy, Nathalie, Nadia, Anno-So, Sylvie, Cyrielle, Coco, Stéphane, Karima… Une vingtaine de messages d’amour se sont ainsi affichés vendredi 14 février sur les panneaux électroniques de la ville. En voici quelques uns.

0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin
0220-saint-valentin

139
0220-PIJ-réunion-bafa-permis-conduire
Aide au Bafa et au permis de conduire : une réunion d’information s’est tenue au Point d’Information Jeunesse le 12 février pour présenter le dispositif municipal reconduit en 2020.

Aide à l’obtention du permis de conduire, coup de pouce pour décrocher son Bafa (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animateurs) : la ville soutient les jeunes Villeparisiens.
Une réunion d’information s’est tenue mercredi 12 février au Point Information Jeunesse (PIJ) en présence d’Aurélie Tasteyre, conseillère municipale déléguée à la Jeunesse, afin de présenter le dispositif 2020, et répondre aux questions des candidats intéressés. Rappelons qu’il faut être au minimum âgé de 18 ans, habiter la commune et ne pas avoir déjà débuté sa formation, dans un cas comme dans l’autre.
Pour le Bafa (nécessaire pour encadrer des enfants et des adolescents), le partenariat avec l’UCPA a été reconduit. Ce cursus se fait en trois stages d’apprentissage, programmés en avril, cet été, et à la Toussaint. La mairie aide les 18-30 ans à financer ce diplôme (le reste pouvant être remboursé par la CAF et le Département). Il y a une contrepartie : effectuer 30 heures de bénévolat dans les services municipaux et s’engager à occuper un poste d’animateur en centre de loisirs pendant 20 jours minimum une fois le brevet obtenu.
Pour le permis de conduire, la contrepartie est de 35h de bénévolat au service de la collectivité. 20 places sont disponibles cette année. L’aide (350 euros) est versée directement à l’auto-école.

Renseignements au PIJ : 01 60 21 49 11. Dossier à leur remettre rempli, téléchargeable ici pour le Bafa et pour le permis de conduire.

0220-PIJ-réunion-bafa-permis-conduire
0220-PIJ-réunion-bafa-permis-conduire

132
Colonie ski Italie hiver 2020
Neuf Villeparisiens découvrent les pistes italiennes lors du séjour d’hiver « Au bout des skis » du 8 au 15 février 2020.

Ski alpin, surf des neiges tous les jours, mais aussi discothèque, patinoire, ski nocturne et luge : tel est le programme des jeunes partis en colonie du 8 au 15 février. Neuf Villeparisiens, âgés de 13 à 17 ans, sont à Frabosa, en Italie, pour le séjour d’hiver « Au bout des skis ». Située à 88 km de Turin, au cœur du massif d’Alpi di Mondovi, cette station village propose « un ski de qualité » à plus de 1 400 mètres d’altitude.
L’association Regard, qui organise ce séjour, partage le quotidien des vacanciers villeparisiens.

Colonie ski Italie hiver 2020

LUNDI 10 FÉVRIER

« Quelques nouvelles du séjour de ski : les jeunes sont bien arrivés et installés, l’ambiance est bonne ! L’année plutôt moyenne concernant l’enneigement et le groupe ne peut pas skier à partir de Frabosa ! Des navettes ont donc été affrétées pour les conduire un peu plus haut et avoir accès directement sur la station de Prato Nevoso (10 minutes de trajet). Dimanche 9 février, les jeunes ont skié toute la journée mais lundi 10 février, il y a eu une petite tempête et certaines remontées mécaniques sont fermées, ce qui a réduit l’espace disponible pour skier. À partir de mardi, les jeunes seront conduits sur une autre partie du domaine où l’accès à toutes les pistes sera possible !
Les jeunes skient toute la journée depuis dimanche, donc ils sont contents. Et ils ont grand soleil ! »
Colonie ski Italie hiver 2020

MARDI 11 ET MERCREDI 12 FÉVRIER

«  L’ambiance est au rendez-vous et les jeunes commencent à bien se connaître et les amitiés se nouent !
Le ski est aussi au rendez-vous depuis dimanche matin ! Il fait beau et chaud en Italie et malheureusement il n’y a pas de neige au village et le groupe doit prendre une navette pour aller skier au domaine de Prato-Nevoso, qui est le domaine relié à Frabosa qui se trouve un peu plus haut en altitude.

Dimanche, les jeunes ont pris leurs marques, les groupes de niveau ont été constitués. En début de semaine, il y avait beaucoup de vent et des remontées mécaniques étaient fermées, le groupe n’a pas pu profiter de toutes les pistes, mais a quand même skié matin et après-midi.
Depuis, superbes conditions sur les pistes et les jeunes ont skié ce matin, pique-niqué sur les pistes et sont repartis skier pour l’après-midi !
La vie à l’hôtel se déroule bien. Les repas italiens satisfont tout le monde et Chicca, la directrice de l’hôtel est sympa avec les jeunes. Tous les soirs, une veillée tranquille avant une bonne nuit de sommeil (veillée jeu « Bac de ouf » dimanche soir et jeu du loup-garou lundi soir). »

Colonie ski Italie hiver 2020
Colonie ski Italie hiver 2020
Colonie ski Italie hiver 2020
Colonie ski Italie hiver 2020

JEUDI 13 FÉVRIER

Les jeunes Villeparisiens poursuivent leurs journées de ski sous un grand soleil. Tous les matins, un petit échauffement est programmé avant de partir sur les pistes. Puis les journées sont bien remplies et alternent pistes et moments de détente au soleil… Tout va pour le mieux. La fin du séjour arrive vite malheureusement !
Colonie ski Italie hiver 2020
Colonie ski Italie hiver 2020

VENDREDI 14 ET SAMEDI 15 FÉVRIER

Vendredi 14 février, dernière journée de ski ou de snowboard sur les pistes Italiennes, avant de préparer le retour à la maison.
Samedi 15 février, direction Villeparisis pour retrouver les familles. Le groupe est arrivé vers 19h 15 sans aucun problème, accompagné de l’animateur Mehdi.
Une semaine de vacances pour nos jeunes se termine. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions à l’adresse mail respanimation@mairie-villeparisis.fr.

99
Les stagiaires de 3e et le maire
Les stagiaires de 3e du collège Gérard Philipe ont été reçus par le maire qui leur a expliqué le fonctionnement d’une ville.

Ils ont terminé leur stage dans le bureau du maire. Les élèves de 3e  doivent effectuer un stage pour découvrir le monde du travail. Les collégiens, qui ont fait le choix d’un stage en mairie, ont achevé leur semaine d’observation par une rencontre avec Hervé Touguet, maire de Villeparisis. Accueillis dans différents services municipaux, ils ont d’abord découvert le quotidien des professionnels. Vendredi 7 février, ils ont complété leur apprentissage par un échange avec le maire. Après leur avoir présenté la ville de Villeparisis (son territoire, sa population, son organisation) et expliqué le rôle des élus et des agents, Hervé Touguet a répondu à toutes les questions des collégiens. Ce débat informel, dans le bureau de l’édile, a permis aux stagiaires de mieux comprendre le fonctionnement d’une mairie.

Les stagiaires de 3e et le maire
Les stagiaires de 3e et le maire
Les stagiaires de 3e et le maire
Les stagiaires de 3e et le maire

41
Sophie Dieuaide rencontre des écoliers
Sophie Dieuaide, auteure de livres humoristiques pour la jeunesse, était à la médiathèque mardi 4 février pour rencontrer des écoliers villeparisiens.

« Avez-vous toujours voulu être écrivaine ? », « Comment fait-on un livre ? », « Où trouver l’inspiration pour écrire ? » ou encore « Les auteurs choisissent-ils les illustrations ? ». Autant de questions que les classes de CM1 et CM2 des écoles Joliot-Curie et Ernest Renan ont pu poser à Sophie Dieuaide. L’auteure jeunesse a passé la journée du 4 février à la médiathèque municipale Elsa Triolet  pour rencontrer les écoliers. Les enfants avaient préparé cette rencontre en lisant deux de ses livres : « Peur sur la ferme » un polar agricole et « Ma vie, par Minou Jackson, chat de salon » où un chat raconte son quotidien.

Sophie Dieuaide rencontre des écoliers
Sophie Dieuaide rencontre des écoliers

Sophie Dieuaide a pris le temps de répondre à chacune des questions de ses lecteurs, sans se départir de son humour qui la caractérise, et en pimentant chaque récit d’anecdotes rigolotes. Au fil de ses réponses, l’auteure de livres comiques pour la jeunesse a emmené son jeune auditoire dans les méandres du monde de l’édition ou dans son univers familial.
Ces rencontres chaleureuses avec les écoliers étaient riches en échanges et ont permis aux enfants de découvrir le métier d’auteur. Et ils ne sont pas repartis les mains vides puisque Sophie Dieuaide a offert un lot de livres à chaque classe ainsi qu’à la médiathèque.

101

Cette année, 1,772 million d’euros de travaux de voirie sont inscrits au budget, dont la réfection de la chaussée et des trottoirs des rues Racine et Descartes, mais aussi la rénovation de l’enrobé et des trottoirs de l’avenue des Rossignols ou encore la deuxième phase de la réfection du goudron de l’avenue de Bourgogne.

Place François Mauriac

Inaugurée le 1er février après un million d’euros et huit mois de travaux de réaménagement, la place François Mauriac, à Boisparisis, a retrouvé de la convivialité. Le stationnement est désormais mieux organisé. Parallèlement, un cheminement piétonnier pavé menant à l’école Charlemagne a été créé, et une zone de loisirs aménagée. 64 arbres ont été plantés sur la place (contre 36 auparavant).

Retrouvez l’article à lire ici. Retrouvez également le suivi de chantier ici.

0220-travaux-pour-site

Nids de poules et trottoirs

Fin janvier-début février, une campagne de rebouchage des nids de poule a été menée dans la ville. Ont ainsi été rénovés une cinquantaine d’axes dont les rues ou avenues Balzac, Pasteur, Eugène Varlin, Joseph Coursolle, des Papillons, des Carpes, des Rossignols, des Mésanges,

0220-travaux-pour-site
0220-travaux-pour-site
0220-travaux-pour-site

des Perdrix, des Flandres, des Tilleuls, Flammarion, Hector Berlioz, ruelle de l’Epée, ruelle de l’Eglise… Soit pour l’équivalent de 370 mètres carrés de bitume.

Une campagne de réfection de trottoirs a également été lancée dans la ville. Une trentaine de lieux ont ainsi été rénovés avenues Aristide Briand, Charles Gide, Eugène Varlin, rue Jean Jaurès, rue de Ruzé, boulevard de l’Ourcq, avenue du 8 Mai 1945, avenue des Vosges ou encore au rond-point de l’Europe.

Rue de l'Ile-de-France

Afin de casser la vitesse excessive des véhicules passant par la rue de l’Ile-de-France, à la demande des riverains, trois ralentisseurs ont été mis en place sur cette voie en janvier. La rue est désormais placée en zone 30 km/h.

0220-travaux-Ile-de-France

389
Première pierre du collège Marthe Simard
À l’initiative du Conseil Départemental de Seine-et-Marne, la pose de la première pierre de la construction du collège Marthe Simard de Villeparisis s’est déroulée le 3 février.

« Ce jour est le symbole d’une nécessité devenue projet », a déclaré Hervé Touguet, lundi 3 février. À 16h, Patrick Septiers, président du Département, Anne-Laure Fontbonne et Daisy Luczak, vice-présidentes respectivement en charge des bâtiments et collèges, le maire Hervé Touguet, Xavier Vanderbise, conseiller départemental et Rodrigue Kokouendo, député,  s’étaient réunis sur le chemin des Petits Marais pour la pose de la première pierre de la construction du collège Marthe Simard* de Villeparisis. Les collégiens avaient préparé un petit texte qu’ils ont lu puis inséré dans la capsule glissée dans le bout de mur, scellé par des clous plantés par les élus.

À l’occasion de cette cérémonie, le président du Département a remercié chaleureusement l’ensemble des personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Ce « collège à taille humaine est un point fort pour la ville et ses habitants mais symbolise aussi la priorité à la jeunesse seine-et-marnaise voulue par le Département ». À noter que le coût de la conception et des travaux du troisième collège villeparisien s’élève à 17,2 millions d’euros.

Première pierre du collège Marthe Simard

16 mois de chantier pour un collège serein et sécurisé

Fruit d’un partenariat entre la commune (qui a fourni le terrain) et le Conseil Départemental, la construction du futur collège de Villeparisis a officiellement démarré. 16 mois de chantier seront nécessaires pour réaliser cet établissement « confortable et agréable à vivre, inséré dans un environnement serein et sécurisé », selon l’architecte. Ce dernier détaillé le hall, « véritable cœur du collège », dont l’avancée sur la rue sera visible de loin et dont l’intérieur, pourvu d’une double hauteur, accueillera notamment l’administration, les locaux de vie scolaire et extrascolaire et un CDI vitré donnant sur la cour pour inciter à la fréquentation. L’éclairage naturel a d’ailleurs été privilégié pour la cour comme pour les bâtiments.

Les architectes vont créer un espace serein en réduisant les contacts avec le domaine public et les habitants. Pour réaliser cette protection du vent, de la vue et du bruit entre les collégiens et les riverains, la cour de récréation sera par exemple bordée par le bâtiment abritant la restauration d’un côté et par un merlon végétalisé  de l’autre.

Le collège Marthe Simard sera également un lieu sécurisant avec des locaux organisés autour de la cour, évitant les angles morts et permettant de surveiller les allées et venues. La circulation des élèves et des professeurs sera organisée en boucle dans les bâtiments, autour de patios, pour gérer les flux de déplacements.

Première pierre du collège Marthe Simard
Première pierre du collège Marthe Simard

L’établissement prend en compte l’environnement

Situé entre la piscine et le collège Gérard Philipe, l’établissement devrait présenter des caractéristiques ambitieuses en matière de performances énergétiques. Pour construire ce collège « nouvelle génération », une importance a été accordée à l’environnement « à tout point de vue, comprenez aussi l’environnement des élèves et professeurs », a expliqué l’architecte en faisant référence à l’air sain qui y sera respiré. Fabriqué notamment avec du bois, ce bâtiment sera également basse consommation pour « faire attention aux ressources de la planète ». Ses consommations seront vérifiées pendant cinq ans par une société de maintenance qui s’assurera que le collège reste économe et qui mesurera, entre autre, la qualité de l’air.

Première pierre du collège Marthe Simard

Un collège provisoire ouvert depuis septembre 2018

Inauguré symboliquement lundi 3 septembre 2018, le collège Marthe Simard a vécu sa première rentrée scolaire la même année. À l’époque, 112 élèves de sixième avaient été accueillis dans des bâtiments  modulaires et provisoires. À la rentrée 2019, les effectifs ont grossi : plus de 200 élèves de sixième et cinquième étudient désormais dans cet établissement. À terme, le collège Marthe Simard devrait accueillir 600 jeunes.
Saluant la construction définitive de cet établissement qui était « tant attendue », la principale a tout de même souligné que le collège Marthe Simard existe depuis deux ans et qu’il « possède déjà une identité forte ».

La pose de la première pierre de la construction du troisième collège de Villeparisis a permis à chacun de rappeler leur objectif commun « d’offrir le meilleur aux élèves ».

Première pierre du collège Marthe Simard
Première pierre du collège Marthe Simard
Première pierre du collège Marthe Simard

*Marthe Simard, résistante, était une des premières femmes à siéger dans une assemblée parlementaire française.

43
0220-expo-philatélie-sport
Jusqu’au 14 février, le Club philatélique propose à la Maison Pour Tous son exposition « Le sport par les timbres ».

Jusqu’au 14 février, le patio de la Maison Pour Tous accueille une exposition du Club philatélique de Villeparisis Mitry-Mory consacrée au « Sport par les timbres ». Son vernissage a eu lieu vendredi 31 janvier au soir en présence notamment du maire Hervé Touguet.
Sous l’impulsion de François Gagnepain, président du club (et par ailleurs pilier du Musée d’histoire locale), l’exposition nous promène dans le monde entier en montrant des pièces pour beaucoup issues de la collection personnelle du Président. Sports d’été, sports d’hiver, l’exposition fait la part belle à l’olympisme et à quelques grands rendez-vous français (JO d’Albertville et de Paris, Coupe du monde de football 1998…). Les timbres présentés viennent d’une cinquantaine de pays, du Vietnam, du Sénégal, du Rwanda, de Grèce en Russie, des États-Unis en Tanzanie, de Cuba aux Comores, du Nicaragua en Albanie, d’Espagne au Laos. Ces dernières années, le Club philatélique a présenté des expositions sur les moyens de locomotion, les champignons ou encore l’aviation.

0220-expo-philatélie-sport
0220-expo-philatélie-sport
0220-expo-philatélie-sport
0220-expo-philatélie-sport
0220-expo-philatélie-sport
0220-expo-philatélie-sport