Actu

23
Canicule
Un épisode de canicule doit appeler à la plus grande vigilance notamment pour les seniors.

Si le beau temps estival est bien agréable, la période des fortes chaleurs doit amener les seniors et leur famille à prendre quelques précautions. En pareil cas, il est important de bien s’hydrater avant tout en buvant beaucoup d’eau de préférence et en mouillant son corps (au moyen d’une serviette humide par exemple).

Il faut également éviter de rester en plein soleil et de se livrer à des efforts physiques. Dans la journée, mieux vaut manger en quantité suffisante et tenter de garder la fraîcheur de son habitation en fermant les volets. Si cela est possible, pourquoi ne pas passer du temps dans un endroit moins chaud ou climatisé.

Il est important de donner ou de prendre des nouvelles de ses proches. À Villeparisis, le Centre Communal d’Action Sociale (qui a pour mission de prévenir et d’intervenir auprès des personnes âgées en cas de canicule) envoie un courrier aux plus de 65 ans (n’ayant pas donné suite en 2019) pour leur proposer de s’inscrire sur le registre du plan canicule. Une fois inscrits, le seniors sera contacté durant l’été par un agent municipal qui prendra de ses nouvelles.

http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-agir.asp

canicule-personnes-vulnerables
canicule-signaux-alerte
canicule-se-proteger
Canicule

93
0620-commémoration-indochine-juin
La célébration de la Journée nationale d’Hommage aux « Morts pour la France » en Indochine s’est déroulée le 8 juin au matin au monument aux Morts de Villeparisis.

Format restreint, mesures de distanciation, pas de public : pandémie oblige une fois encore, des instructions ministérielles strictes ont mené lundi 8 juin au matin à commémorer sobrement les victimes de la guerre d’Indochine, en cette journée nationale d’hommage aux Morts pour la France dans ce conflit lointain.
Pour honorer leur mémoire, le maire de Villeparisis Hervé Touguet et son conseiller municipal notamment délégué aux Anciens Combattants Guy de Miras ont déposé une gerbe de fleurs au pied du monument aux Morts, place Henri Barbusse, avant de s’y recueillir.
De 1945 à 1954, près de 100 000 soldats de l’Union française sont tombé en Indochine. Plus de 76 000 ont été blessés. 40 000 ont été faits prisonniers dont 30 000 ne sont pas revenus.

0620-commémoration-indochine-juin
0620-commémoration-indochine-juin
0620-commémoration-indochine-juin
0620-commémoration-indochine-juin

Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine
Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées :

C’était il y a 70 ans. La guerre d’Indochine durait depuis quatre ans. Nos combattants affrontaient un adversaire courageux et résolu. Ils défiaient la maladie et la dureté des éléments, ils souffraient de l’éloignement et de l’indifférence, ils combattaient aussi la fatigue, la peur et les privations.
A l’automne 1950, le long de la frontière sino-tonkinoise, dans les opérations visant à évacuer les troupes françaises, la Route Coloniale 4 a pris les traits d’un abîme infranchissable. Dans la jungle dominée par des pitons, dans la boue des rizières, les troupes françaises ont lutté pendant plus de quinze jours aux prises avec l’Armée populaire vietnamienne. 5 000 soldats français ont été tués, blessés ou faits prisonniers. Trois mille prisonniers ont connu l’enfer de marches interminables, de la captivité dans les camps et pour beaucoup de la désolation d’une mort loin de chez eux. Souvenons-nous de ceux de Cao Bang, de Dong Khê et de That Khê ! Ce fut un tournant de la guerre, une onde de choc qui a ému la France.
En cette « journée nationale », nous rendons hommage aux « morts pour la France » en Indochine de 1940 à 1954. Plus largement, la Nation pense avec respect à l’ensemble des soldats qui ont combattu pour ses couleurs à l’autre bout du monde. Nous honorons aussi ceux qui ont résisté aux forces japonaises à partir de 1940 et ceux qui ont été victimes du coup de force du 9 mars 1945.
Le 8 juin 1980, il y a 40 ans, le soldat inconnu des guerres d’Indochine était inhumé en la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. Il repose depuis aux côtés des soldats inconnus de la Grande Guerre, de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre d’Algérie. Ainsi, la mémoire des soldats d’Indochine rejoignait fièrement celle de leurs frères d’armes des conflits précédents.
L’année dernière, le Premier ministre a rendu un hommage officiel à tous les combattants d’Indochine dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides. Il leur a réaffirmé avec force la reconnaissance pleine et entière de la France. Ses mots résonnent toujours : « Cette guerre nous oblige à poursuivre le travail de mémoire. […] Elle nous oblige également à consolider la paix avec l’adversaire d’hier, qui, comme tant d’autres, est le partenaire, l’ami d’aujourd’hui. […] Cette guerre nous oblige enfin à reconnaitre la chance unique qu’a la France de pouvoir compter, génération après génération, sur des hommes et des femmes prêts à sacrifier leur vie pour ses valeurs et ses citoyens. »

50
0816-OTV-UNE
Partir en congés l’esprit serein grâce à la surveillance de son domicile par les forces de l’ordre : c’est le principe de l’Opération Tranquillité Vacances (OTV).

Pour profiter pleinement de ses congés d’été, rien ne vaut d’avoir l’esprit libre. Et l’Opération Tranquillité Vacances (OTV) peut fortement y contribuer, en favorisant la surveillance de son logement par les forces de l’ordre. Tant en immeuble qu’en pavillon, il suffit de remplir une fiche comportant les dates de départ et de retour, en indiquant qui peut être prévenu en cas d’urgence et qui possède un jeu de clés. Il convient également de mentionner si l’on trouve une alarme sur place, ainsi que si des animaux sont présents. Ce formulaire est à trouver au commissariat ou à la police municipale.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, une demande peut être envoyée par courrier, en fournissant une photocopie d’une pièce d’identité.
Une fois inscrit, les agents effectueront des rondes quotidiennes pendant votre absence, à des heures variables bien sûr, pour s’assurer que votre habitation n’a pas subi d’intrusion. 195 demandes de surveillance estivale ont été enregistrées en 2017 dans le cadre de l’OTV, et 177 en 2018.

Renseignements à la police municipale, tél. : 01 64 67 52 86

159
L’été venant, le désir de se rassembler dehors, de tondre son jardin, de bricoler, de lancer le barbecue se fait plus fort. Légitimes, ces activités doivent néanmoins respecter quelques règles communes du bien vivre ensemble pour ne pas devenir des nuisances synonymes d’infractions. Plusieurs arrêtés municipaux s’appliquent à Villeparisis.

BRUIT

En premier lieu, « tous les bruits causés sans nécessité ou dus à un défaut de précaution ou de surveillance, susceptibles de porter atteinte à la santé ou au repos des habitants et à la tranquillité du voisinage » sont interdits. Sont concernés les lieux publics et accessibles au public, les chantiers, les activités professionnelles, les animaux, les activités de loisirs et sportives, les propriétés privées (travaux de bricolage et de jardinage réalisés par des particulier). Des horaires précis sont définis pour chaque activité, à retrouver sur ce lien.

BARBECUE

Risque d’incendie, risque d’attroupement dans un lieu inadapté, risque de trouble à la tranquillité des autres, entrave à la circulation : il est interdit d’allumer son barbecue sur la voie publique (ou privée ouverte au public) ainsi qu’aux abords des équipements municipaux (sociaux, éducatifs, sportifs, culturels et scolaires) de la commune. Sont exclus de l’arrêté les terrasses de cafés ou de restaurants autorisés. Une dérogation peut toutefois être demandé afin d’organiser une fête, à demander par écrit préalablement auprès de Monsieur le Maire de la commune de Villeparisis. Indiquer la nature, la durée, le périmètre de la manifestation, ainsi que les aliments concernés, les mesures de prévention et de sécurité envisagées.

Pour lire l’arrêté cliquer sur l’image.

arrêté barbecue

ATTROUPEMENTS

Entre le 1er juin 2020 et le 31 octobre 2020 de 13h à 3h (sauf autorisation spéciale pour fête ou manifestation), il est interdit sous peine d’amende d’occuper abusivement et de manière prolongée les rues, places et autres dépendances, les espaces ouverts au public dès lors que la circulation est entravée ou la tranquillité dérangée. Il n’est pas non plus possible de rester assis ou allongé sur les voies, allées, chemins, trottoirs (hors bancs publics) dès lors que cela constitue une entrave à la circulation de piétons et à l’accès d’immeubles riverains des voies publiques.

Plusieurs secteurs sont particulièrement visés, en conformité avec les informations fournies par les autorités policières ou judiciaires:

Secteur Mail de l’Ourcq : boulevard de l’Ourcq, rue du Maréchal Foch, place du Marché (Jacques Chirac), boulevard des Alliés (jusqu’à la rue de Verdun), rue du Maréchal Joffre, rue de la Marne, avenue Eugène Varlin (entre l’avenue Albert et la place du Marché), passage Charles Gide, passage de la Verrière, avenue des Chênes, place Wathlingen).

Secteur Le Parisis : parking public rue de la Division Leclerc, rue des Faux Quonins et ses abords, chemin de la Couronne.

Secteur Boisparisis : place François Mauriac

Secteur Vieux Pays/Bois Fleuri : parking François Mitterrand

Secteur Renan/Lavoisier : voie Lambert, avenue Ernest Renan, avenue du Foyer.

Arrêté attroupements

194
L’Établissement français du sang lance un appel à la mobilisation générale : après le confinement, prenez le relais dès à présent.

Alors que les donneurs ont répondu présent au plus fort de la crise sanitaire, ils sont moins nombreux à venir donner leur sang depuis le déconfinement. Les besoins des patients sont toujours aussi importants, voire davantage avec la reprise de l’activité hospitalière. La situation est aujourd’hui préoccupante : les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d’alerte et tout indique qu’elles continuent de baisser.

EFS_urgence

L’EFS fait face à deux difficultés impactant fortement les réserves de sang. La première : depuis le début du confinement, l’annulation de nombreuses collectes mobiles (notamment dans les universités et les entreprises). Ce phénomène persiste même en période de déconfinement (secteurs encore ralentis, télétravail ou encore locaux indisponibles). La seconde : une baisse des prélèvements sur les collectes maintenues, du fait du renforcement des mesures de sécurité sanitaire qui en ralentissent le déroulement et, depuis le 11 mai, d’une baisse de fréquentation des donneurs. Il est désormais essentiel que les donneurs prennent le relais de toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés durant ces deux derniers mois pour passer le cap du confinement, et permettre de faire remonter le niveau de réserve avant l’été et de le maintenir jusqu’au mois de septembre. Déjà donneurs ou pas encore, tous sont particulièrement attendus dans les 11 Maisons du don franciliennes ainsi que sur l’ensemble des collectes mises en place sur toute l’Ile-de-France.
Parce que la sécurité des donneurs est sa priorité, l’EFS a mis en place sur les collectes les mesures barrières et de distanciation, avec port de masque fourni et obligatoire pour tous. Mais même masqués, le personnel de l’EFS et les bénévoles toujours mobilisés à ses côtés, ont à coeur d’accueillir les donneurs dans les meilleures conditions et de conserver l’ambiance chaleureuse des collectes. En zone verte comme en zone orange, les dons de sang sont toujours possibles ! Et le plaisir de recevoir – et de donner – se lit aussi dans les yeux !
Pour toutes les collectes organisées à Paris et en Ile-de-France, les donneurs sont invités à prendre rendez-vous sur le site dondesang.efs.sante.fr en cliquant sur « Rendez-vous en ligne ». La prise de Rendez-vous permet de réduire le temps d’attente et de bénéficier du meilleur accueil dans le strict respect des consignes de sécurité.
Les dons de sang sont possibles toutes les huit semaines : les personnes ayant donné au début du confinement peuvent dès à présent revenir en collecte !

#Prenez le relais

Tous donneurs de sang

A l’occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, célébrée le 14 juin, l’EFS lance pour la seconde année l’opération « #Prenez le relais, 1 mois pour tous donner ! ». Tous les citoyens sont invités à se faire les ambassadeurs du don de sang du 8 juin au 11 juillet 2020 en donnant leur sang et en encourageant leur entourage à donner à leur tour. L’objectif : former une grande chaîne de solidarité collective qui se formera ainsi grâce à ce passage de témoin pour aider les patients qui ont besoin de transfusions sanguines.
Chacun est invité à se rendre sur un lieu de collecte pour donner son sang, un geste particulièrement nécessaire dans la période de crise sanitaire que nous vivons.

dondusang-prenezlerelais

Pour connaître tous les lieux de collecte,
rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr
ou sur l’application Don de sang de l’EFS.

666

Dimanche 28 juin 2020 de 8h à 18h

Reporté pour cause de crise sanitaire, le second tour des élections municipales se déroulera dimanche 28 juin, de 8h à 18h, dans votre bureau de vote.

Retrouvez votre bureau de vote dans la rubrique En un clic, où voter ? 

Flash

Si vous ne pouvez pas voter le jour même, pensez à la procuration.

Compte-tenu des risques sanitaires liés à l’épidémie de Covid-19, pour le scrutin du 28 juin 2020, chaque mandataire (celui que se présente au bureau de vote pour un électeur) peut disposer de deux procurations établies en France et peut donc voter pour deux électeurs (en plus de lui-même).

élections municipales 2020

Pour vérifier que vous êtes bien inscrit(e) sur les listes électorales ou consulter votre situation électorale, rendez-vous sur le site service-public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

602
Pour la phase 2 du déconfinement (2 juin 2020), la Région Île-de-France a été placée en zone orange par le Gouvernement. Pour appliquer les mesures gouvernementales induites, Villeparisis a dû encadrer la fréquentation des parcs et  l’ouverture des bars, cafés et restaurants.

LES PARCS, SQUARES ET AIRES SPORTIVES

 À partir du mardi 2 juin 2020

■ Le PARC BALZAC et la VOIE LAMBERT sont OUVERTS et considérés comme des aires de promenade.
Les rassemblements ne doivent pas dépasser 10 personnes.
Pour éviter tous risques de contamination, les jeux ne sont pas accessibles et les ballons interdits.
Les gestes barrières (respect de la distance d’au moins 1,5 mètre entre 2 personnes, se laver les mains régulièrement, tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir qui devra être jeté dans une poubelle, saluer sans se toucher et arrêter les embrassades) doivent être appliqués et le port du masque est vivement conseillé.
Attention : le parc Balzac est accessible uniquement depuis la rue Jean Jaurès.

■ Le SQUARE DE BOISPARISIS est FERMÉ car, pour éviter tous risques de contamination, les jeux ne sont pas accessibles.

■ Le SKATE PARC est OUVERT.
Les rassemblements ne doivent pas dépasser 10 personnes.
Les gestes barrières doivent être appliqués et le port du masque est vivement conseillé.

■ L’AIRE DE JEUX DEVANT L’ÉCOLE BARBARA est FERMÉE
Les jeux ne sont pas accessibles pour éviter tous risques de contamination.

■ Les CITY PARC et PLATEAUX D’ÉVOLUTION (clôturés) et les AIRES DE FITNESS sont FERMÉS
Les CITY PARC et PLATEAUX D’ÉVOLUTION (non clôturés) sont OUVERTS
Les jeux de ballons y sont interdits.
Les rassemblements ne doivent pas dépasser 10 personnes.
Les gestes barrières doivent être appliqués et le port du masque est vivement conseillé

LES BARS, RESTAURANTS ET CAFÉS

Le Gouvernement a annoncé le 28 mai, l’ouverture uniquement des terrasses et des espaces ouverts des bars, restaurants et cafés, en Île-de-France à partir du 2 juin.

Pour accompagner ces mesures gouvernementales, la ville étudiera toutes les demandes d’extension ou de création de terrasses qui pourront être mises en œuvre dans le respect des mesures barrières (10 personnes maximum par table, distance minimale d’1 mètre entre chaque table, port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements) et sans gêner le passage des piétons sur le trottoir.

Les gérants des bars, restaurants et cafés de Villeparisis qui souhaiteraient demander une extension ou création de terrasse peuvent contacter le Manager de ville au 06 24 97 73 57.

barrestau

675
0520-réouverture-école
Enseignants et agents municipaux ont œuvré pour mettre en place un protocole sanitaire strict, avec sens de circulation, respect des distances et des mesures barrières.

Maternelles, élémentaires : les écoles de Villeparisis (comme ici à Normandie Niemen) ont rouvert mardi 2 juin. Pour proposer les meilleures conditions d’accueil possible aux familles qui souhaitent voir leur enfant retourner en classe, les services de la commune ont travaillé aux côtés des enseignants. But : établir un protocole sanitaire spécifique à chaque établissement, afin de terminer l’année scolaire.
Cela implique notamment de limiter le nombre d’élèves selon le nombre des adultes présents, et la configuration des lieux. Chaque école détermine le nombre d’élèves à accueillir. Les groupes constitués ne dépassent pas chacun 5 enfants en maternelle et 10 enfants en élémentaire.

0620-réouverture-écoles

Ces dernières semaines, la réouverture a été préparée, en collaboration entre les agents municipaux (entretien, ATSEM, temps périscolaires) et les directions d’écoles. Ainsi, les espaces ont été mesurés pour placer les tables à bonne distance l’une de l’autre dans les classes ou à la cantine par exemple, ou pour condamner des toilettes ou des porte-manteaux trop proches. À la cantine justement, moins d’élèves à chaque fois signifie davantage de services.
Des sens de circulation ont été matérialisés au scotch, y compris pour les parents. Des affiches pédagogiques ont été posées. Les jeux collectifs ont été retirés des classes. Ceux qui ne supportaient pas une fréquente désinfection également. Dans les cours, des marques au sol permettent aux enfants de jouer à bonne distance les uns des autres. En extérieur, les jeux (toboggans, tortues…) ont été condamnés.
Un livret a été remis au personnel des écoles, rappelant les consignes sanitaires : désinfection des poignées de portes, des boutons électriques, des surfaces diverses…
Dans les classes, du gel hydro alcoolique, des gants, des masques sont mis à disposition par l’Éducation nationale et la mairie. Chaque école dispose de deux thermomètres. Enfin, une gourde individualisée est fournie par la ville à chaque écolier présent.

0620-réouverture-écoles
0620-réouverture-écoles
0620-réouverture-écoles
0620-réouverture-écoles
0620-réouverture-écoles
0620-réouverture-écoles
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-réouverture-école
0520-villeparisis-covid19-amenagement-ecole-01
0520-villeparisis-covid19-amenagement-ecole-03
0520-villeparisis-covid19-amenagement-ecole-02

87

Communiqué du Sigidurs

 Juste 3 mots pour bien traiter vos déchets : Politesse – Patience et Respect.

Depuis le début du confinement en date du 15 mars, nos équipes terrain en effectifs réduits ont œuvré aussi bien que possible pour assurer le service public et la salubrité de votre commune.

On vous dit merci

Face à cette situation inédite qui nous a tous touchée professionnellement, vous avez su faire preuve de patience et de compréhension. On retiendra vos applaudissements et vos dessins à destination des ripeurs, qui ont été beaucoup touchés par ces gestes de soutien.

En route vers une reprise à 100%

Tous les services et les collectes du Sigidurs sont en route pour une reprise à 100% dans le courant du mois de juin. Cependant des aléas techniques peuvent avoir lieu : trop forte affluence en déchèteries, d’importantes quantités de déchets qui peuvent décaler des collectes, des pannes de camions …
Merci de faire preuve de politesse, de patience et de respect face à nos équipes pour assurer le bon déroulement des collectes et le traitement de vos déchets.
On compte sur vous !

Affiche-civilités
Site web bandeau collecte toute lannée

586
Chaque Villeparisien de plus de 6 ans recevra, à terme, trois masques : un masque offert par la ville de Villeparisis et deux masques fournis par le Département.

Trois masques (un commandé par la ville et deux fournis par le Département) sont prévus pour chaque Villeparisien de plus de 6 ans. Le premier masque (provenant de la commande passée par la ville ou le Département) a été distribué depuis le 11 mai. La mairie et le Conseil Départemental rencontrant chacun des problèmes de livraison de leur commande, la priorité de Villeparisis est que chaque habitant dispose d’un masque dans les meilleurs délais. Les deux prochains masques seront fournis dès la réception du reste de la commande.

Dès le 16 avril, Villeparisis s’est associée à Mitry-Mory pour passer une commande de masques pour les habitants de deux villes. Mais la totalité des masques n’a pas été livrée dans les délais. Jeudi 7 mai, la mairie de Villeparisis a réceptionné cette livraison partielle de 12 000 masques qui ont été répartis entre les deux villes, au prorata de leur population. Villeparisis disposait à cette date de 9 000 masques.
En prévision du déconfinement, la ville a organisé une distribution dans les boîtes aux lettres de tous les Villeparisiens d’un courrier avec un masque. Villeparisis est composée de 11 500 foyers mais la ville disposait de seulement 9 000 masques. La quantité étant insuffisante pour distribuer un masque à l’intégralité des foyers, la mairie a récupéré une partie de ceux fournis par le Département afin que chaque foyer en reçoive un à partir du 11 mai.

Le Département a en effet prévu deux masques pour tous les Seine-et-Marnais de plus de 11 ans. Cependant, le Conseil Départemental a lui aussi rencontré des retards dans la livraison de sa commande. Dans un article du Parisien daté du 7 mai, le président du Conseil Départemental a annoncé avoir reçu seulement 700 000 masques sur les 3 millions commandés. Cependant, une partie de la commande de masques départementaux destinés à la ville de Villeparisis ayant pu être réceptionnée le 9 mai, l’envoi dans les boîtes aux lettres d’un masque par foyer a pu être maintenu.

Villeparisis a envoyé un masque par habitant. Un foyer pouvant compter plusieurs personnes, la diffusion des masques dans les boîtes aux lettres a été complétée par une mise à disposition de la population les 14, 15, 16 mai afin que chaque Villeparisien (dès 6 ans) puisse réceptionner son masque. Celle-ci a été complétée par une nouvelle distribution organisée le 20 mai.
À noter que les personnes âgées de plus 70 ans pouvaient demander la livraison de leur masque à domicile pour éviter d’avoir à se déplacer. L’USVM Cyclotourisme a d’ailleurs prêté main forte pour le portage des masques à domicile

Toutefois, en dépit de la diffusion dans les boîtes aux lettres et de l’organisation de quatre jours de distribution au centre culturel, certains habitants n’ont pas pu récupérer leur premier masque. Le 26 mai, la ville  a donc décidé de mettre en place une distribution à la Maison des Sports et des Associations  destinée aux Villeparisiens qui n’auraient pas récupérer leur premier masque.

Pour recevoir vos masques complémentaires, vous devez vous présenter
– à la Maison des Sports et des Associations (au parc Balzac, 60 rue Jean Jaurès)
– du lundi au vendredi, de 14h à 17h et le samedi de 9h à 12h
– avec les justificatifs : taxe d’habitation, livret de famille (si vous avez des enfants) et pièce d’identité

Les Villeparisiens de plus de 70 ans qui ne souhaitent pas se déplacer peuvent bénéficier d’une livraison à domicile en
– téléphonant au 01 60 21 21 00
– en envoyant un mail à masques.population@mairie-villeparisis.fr

0720-villeparisis-covid-Masques-distrib-MSA-juillet