La célébration marquant la fin de la guerre d’Algérie s’est tenue mardi 19 mars 2019 au monument aux Morts.

En souvenir du 19 mars 1962, jour du cessez-le-feu proclamé en Algérie voici 57 ans, une commémoration était organisée ce 19 mars au monument aux Morts, place Henri Barbusse. Conseiller municipal délégué aux Anciens combattants et aux Cérémonies Patriotiques, Guy de Miras la présidait, aux côtés de plusieurs élus.
Au nom du maire Hervé Touguet, Guy de Miras a rappelé les huit années meurtrières de cette guerre qui a vu tomber près de 23 000 combattants côté français, sans compter les civils victimes des affrontements, et les rapatriés et harkis déracinés de cette terre qui les avait vu naître.
« En cette Journée nationale du Souvenir, nous pensons à toutes les victimes. 57 ans après, la mémoire doit jouer son rôle de rassembleur. Nous le devons aux morts pour la France, mais aussi aux jeunes d’aujourd’hui et aux générations futures. Regarder sereinement l’histoire de notre pays en face, avec ses parts d’ombres et de lumières, c’est pouvoir regarder l’avenir. »
L’élu villeparisien a poursuivi, appelant à défendre un futur fait de dialogue, de confiance, d’échanges fraternels entre les gens et plus largement entre les peuples.

commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019

Pour le Comité d’Entente des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (CEACVG) de Villeparisis, Claude Pally a également pris la parole. Pour tourner la page, pour apaiser les tragédies du passé, a-t-il expliqué, il faut redire la vérité de l’histoire, contre ceux qui tentent de la déformer.
Pour lui, « la vérité n’abime pas, elle répare. La réalité ne divise pas, elle rassemble. Même quand c’est tragique et douloureux pour nos deux pays, le devoir d’histoire doit être accompli. Il est plus que temps qu’un traité d’amitié vienne régulariser les rapports de coopération entre la France et l’Algérie», au nom de l’engagement pour la paix et la solidarité entre les peuples.
Après les discours, des fleurs ont été déposées au pied du monument aux Morts au nom de la municipalité et des associations d’anciens combattants (CEACVG et Fédération nationale des anciens combattants d’Algérie). Après la sonnerie aux Morts a retenti la Marseillaise. D’autres gerbes ont été également déposées à la stèle du stade Delaune rendant hommage aux Villeparisiens tombés en Afrique du Nord entre 1952 et 1962.
Prochaine commémoration : Journée Nationale de la Déportation, dimanche 28 avril 2019 à 11h15 devant la stèle de la Déportation place Henri Barbusse.

commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019
commémoration guerre Algérie 2019