Moustique-tigre et frelon asiatique sont présents en Seine-et-Marne, ce qui nous invite à la plus grande vigilance.

MOUSTIQUE-TIGRE

Présent et actif en Seine-et-Marne, le moustique-tigre est fortement nuisible, pouvant transmettre des maladies. Il est donc aussi important de bloquer le développement de ce moustique que de s’en protéger. Le moustique tigre est facile à identifier grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur le corps et les pattes qui lui donnent un aspect très contrasté. Chaque personne peut signaler sa présence sur la plateforme dédiée www.signalement-moustique.fr
L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place. Pour cela, mieux vaut éliminer les endroits où l’eau peut stagner (déchets verts, pneus usagés, encombrants…) ou encore vider les récipients contenant de l’eau (arrosoirs, soucoupes…). Il faut également changer l’eau  des plantes et des fleurs chaque semaine, vérifier le bon écoulement des gouttières et couvrir les réservoirs d’eau (bidons, citernes, bassins…) et les piscines hors d’usage.

0620-été 2020-moustique tigre

Le Département de Seine-et-Marne assure une surveillance entomologique (surveillance des populations de moustiques), par le déploiement de pièges pondoirs autour des zones d’implantation connues et dans les zones où le moustique tigre n’est pas encore implanté, pour suivre son expansion géographique.

FRELON ASIATIQUE

Arrivé en Seine-et-Marne en 2014, le frelon asiatique doit inviter à la plus grande vigilance. Il devient agressif dès qu’il se sent en danger face à des personnes qui s’en approchent. Cela se manifeste notamment par des attaques en groupe, des piqures répétées grâce à un dard lisse de 4 mm de long et par la projection de venin urticant. Inspectez votre jardin, sans oublier les dessous de toit. Les nids sont de forme sphérique et peuvent atteindre la taille d’un ballon de foot en juin-juillet, et jusqu’à un mètre de haut en octobre-novembre. Le frelon asiatique est plus petit et plus sombre que son cousin européen et l’extrémité de ses pattes est jaune. Si vous constatez un nid, contacter vite un professionnel pour le faire enlever (liste sur le site de la préfecture).

Pour les éviter, vous pouvez fabriquer un piège avec une bouteille en plastique.

  • Couper le haut de votre bouteille
  • Placer le goulot vers le bas à l’intérieur et de percer des petits trous sur le bas de la bouteille (pour permettre aux petits insectes de s’échapper)
  • Préparez un mélange composé de 1/3 de vin blanc, 1/3 de bière brune et 1/3 de sirop de fruits rouges (cassis par exemple) et versez-le à l’intérieur
  • Suspendre votre piège à un arbre (ou sur votre balcon).