Réalisés par les résidents de la pension de famille Adoma, les « Jardins partagés » ont été présentés au maire, son adjointe et le  délégué du préfet chargé de la Politique de la Ville dans l’après-midi du 31 mai.
facebook

Des radis, des courgettes, des fraises, de la menthe, du thym… Tous ces végétaux sont en train de pousser dans le jardin de la résidence Adoma. Une dizaine de résidents de la pension de famille Adoma font partie du projet des « Jardins partagés ». Accompagnés par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et l’association à visée thérapeutique « Pensées Sauvages », ils ont participé à des ateliers deux fois par mois pour tout faire par eux-mêmes, de la construction des bacs aux plantations.

jardins partagés
jardins partagés

Dans l’après-midi du 31 mai, les résidents et les responsables d’Adoma et de l’association « Pensées Sauvages » ont été rejoints par le maire Hervé Touguet, Sylvie Mundviller, adjointe au maire chargée notamment des Affaires Sociales et Yves Lemaire, délégué du Préfet chargé de la Politique de la Ville pour inaugurer ensemble leurs « Jardins partagés ». Après avoir salué « l’engouement des différents acteurs » autour de ce projet, le maire a rappelé que son objectif est avant tout de « renforcer la proximité et d’encourager la solidarité entre les habitants de ce quartier prioritaire ». Son adjointe a en effet rappelé qu’« il y a deux ans, l’évolution de la politique de la ville a amené le quartier du Vieux Pays à être reconnu « quartier cible » et l’idée de créer un jardin partagé a alors « germé », afin de développer les liens sociaux, l’appropriation du quartier par ses habitants… ».

jardins partagés
jardins partagés

Situé au cœur de la résidence Adoma, le jardin partagé est ouvert pour permettre à chacun de s’y impliquer à son rythme et pour faciliter les échanges entre jardiniers et les simples visiteurs-spectateurs. L’objectif est que chacun prenne part à la concrétisation du projet en construisant quelque chose et en suivant la pousse des végétaux. Cette action permet non seulement aux participants d’être fiers de leur travail mais aussi d’ouvrir la résidence Adoma sur le quartier. « Grâce à ce projet, les habitants valorisent leur lieu de vie, lui dessinent ensemble un nouveau visage, pour en faire un carrefour où chacun pourra apporter ses compétences et bénéficier du savoir-faire des autres », a résumé Hervé Touguet. « Nous n’en sommes qu’au début, mais un travail important a déjà été réalisé par les habitants. Il est à poursuivre, mais nous pouvons d’ores et déjà mesurer l’implication de chacun », a complété Sylvie Mundviller.

jardins partagés
jardins partagés