Il s’appelle Maelig Charlery. Il a 20 ans. Il est musicien. Il vit à Villeparisis et…
a participé à La Nouvelle Star !

Maelig Charlery était encore sur la chaîne D8, mardi 29 mars. Il participait à l’émission musicale La Nouvelle Star. Le Villeparisien n’a pas encore 21 ans mais il a déjà trouvé sa voix et son style. Ça groove entre la soul, le zouk, le rap et la pop. Celui qui ne se sépare jamais de sa casquette fétiche, « le petit mec du 77 » comme il se surnomme, a tenté sa chance sur le casting télévisé de La Nouvelle Star une matinée de décembre 2015. Aujourd’hui, l’aventure touche à sa fin.

Jusqu’au mardi 29 mars, tout Villeparisis le soutenait et retenait son souffle pour connaître le dénouement de l’émission. Lors de la dernière diffusion, il s’agissait des dernières sélections pour figurer parmi les 10 finalistes et entamer ensuite les primes en direct.
Mardi 29 mars, après son interprétation sur scène d’ « Hotling Bling » lors de l’épreuve du feu, le jury décide garder de garder Maelig pour continuer l’aventure. Le chanteur Sinclair faisait partie du jury. Il a d’ailleurs complimenté le jeune Villeparisien : « Super flow, super groove. La prestation était intéressante car tu as une super présence. » Malgré ces félicitations et encouragements, Maelig Charlery a souhaité stopper l’aventure. Il a voulu s’expliquer suite aux messages d’incompréhension de tous ses fans. « En allant à La Nouvelle Star, je voulais tenter quelque-chose de nouveau. Mon objectif était d’aller au théâtre » a-t-il déclaré. C’était chose faite, en effet. « La finalité de La Nouvelle Star était de signer dans une maison de disque et réaliser un album. Ce n’était dans mes projets » continue-t-il. Maelig Charlery reste honnête avec les internautes : « Courant décembre, j’avais lancé une campagne de financement participatif. Grâce à la confiance des internautes et aux fonds récoltés, je vais sortir mon premier disque (contenant 5 et 8 chansons) d’ici trois mois où j’y mélangerai tous les styles. » Que les fans se rassurent, Maelig n’arrête pas la musique ! Il a l’intention de faire des concerts à Paris pour rencontrer et remercier ceux qui l’ont encouragé. Il y jouera notamment ses compositions. Il conclura : « J’ai choisi ce qui était bon pour moi. »

0316-12-LaNouvelleStar-01

Sa persévérance, un atout

Son premier jour à La Nouvelle Star, Maelig le décrit. C’était un matin de décembre et il l’avoue : « J’ai séché les cours pour aller me présenter au casting de La Nouvelle Star. J’y suis allé les mains dans les poches et j’ai fait la queue à 7h du mat’ ». Il n’est finalement rentré qu’à 11 heures dans les studios. C’était sa deuxième expérience au sein du télé-crochet musical puisqu’il n’avait pas été retenu l’année précédente. Mais qu’importe ! Entre temps, le chanteur, compositeur, interprète a relevé de nouveaux défis. « J’ai participé au Festival Jeunes Talents de Meaux et en suis ressorti vainqueur » sourit-il. Suite à sa victoire, le jeune homme a joué devant 700 personnes. Une très belle expérience qui lui a permis de prendre confiance en lui. Il a donc décidé de se lancer et d’aller plus loin dans la musique.
0316-12-LaNouvelleStar-03

De sa chambre au plateau télé

Il faut dire que ses rapports avec le monde musical ne datent pas d’hier. L’Antillais a été bercé dès sa naissance par la musique de ses origines. Maelig compose depuis l’âge de 12 ans. Il a fait une partie de sa scolarité à l’école élémentaire Anatole France de Villeparisis. Il a également pris des cours de solfège, de batterie et djembé au conservatoire municipal de musique et de danse de Villeparisis et à la Maison Pour Tous Jacques Marguin. « Je connais d’ailleurs très bien la scène du centre culturel Jacques Prévert puisque j’y ai fait de nombreux concerts. » Mais pour ce qui concerne le chant et la guitare, l’artiste est autodidacte : « J’apprenais à jouer devant la fenêtre de ma chambre et certains passants s’arrêtaient. »

Rythmique et légèreté

Depuis le mois de décembre, le passionné a joué devant un jury qui avait de quoi impressionner : André Manoukian, JoeyStarr, Sinclair et Élodie Frégé. En fait, devant cette belle brochette de personnalités, Maelig ne se dégonfle pas. Il préfère foncer. « Ce concours était pour moi une chance à ne pas rater » affirme le chanteur. Et pour cause, l’audition a bien failli tourner vinaigre lorsqu’il a interprété un medley de « Pony/I need a dollar » devant le jury. Pour pouvoir accéder aux prochaines épreuves, le musicien devait obtenir plus de deux « oui ». Or, le jury ne lui accordait que 2 oui et 2 non. Aïe ! Ça ne passe pas. Il lui propose finalement de les faire changer d’avis avec une deuxième chanson de son choix. Maelig présente une de ses compositions : « Every Day Battle ». Belle initiative puisqu’il récolte des compliments unanimes : une bonne rythmique, de la légèreté dans la voix. Le jury est séduit et lui accorde 4 « oui » ! L’aventure continue.
0316-12-LaNouvelleStar-05

Une personnalité de battant

Il s’en suivra l’épreuve du trio et l’épreuve acoustique. Jusque-là, Maelig réussi avec brio à tirer son épingle du jeu. Lors de la dernière diffusion (enregistrée en janvier) et diffusée mardi 22 mars, l’atmosphère est un peu plus tendue : Maelig se retrouve aphone. « Pourtant, j’avais pris tous les remèdes pour y échapper : thé citron-miel, médicaments… Je n’avais plus de voix. Mon corps voulait abandonner mais pas moi. Je ne pouvais pas m’arrêter là. C’était une réelle opportunité. Les copains de scène et l’équipe de production ont tenté de me rassurer. » Il n’y avait rien à perdre alors il y est allé et a réussi à convaincre le jury par sa prestation originale.
Tous ses amis, sa famille dont son cousin et footballeur Éric Abidal, ancien défenseur de l’équipe française de football le soutiennent. Maelig n’est pas du genre à lâcher prise. Il a son leitmotiv qui est d’ailleurs le titre d’une de ses premières compositions : « Every Day Battle ». Car chaque jour, « nous avons des épreuves à traverser et la vie n’est pas toujours facile. Il faut passer au-delà et nous trouverons toujours une solution ». À ce sujet, « Every Day Battle » devrait faire partie de l’enregistrement du single de Maelig Charlery.
0316-12-LaNouvelleStar-6
0316-12-LaNouvelleStar-02

En attendant...

Le chanteur et guitariste a mis sa 2ème année de BTS Communication entre parenthèses, tout comme ses cours de ping-pong qu’il prend à l’Union Sportive Municipale de Villeparisis (USMV). « Mes parents croient en moi. Et j’ai décidé l’année prochaine, quelle que soit l’issue de l’émission, d’entamer une année en musique et de faire une tournée. J’ai déjà quelques dates de prévues en France et Belgique. »

Crédit photos © Aurélien Faidy / Autofocus-Prod / FremantleMedia / D8