Grands projets ou réalisations pour tous : la ville a à cœur d’améliorer le cadre de vie des Villeparisiens.

Une identité de ville

Pour se différencier et marquer symboliquement les entrées de Villeparisis, des totems en forme de « V » stylisés ont été érigés fin juillet 2018 à cinq carrefours stratégiques de la commune. La ville a ainsi commandé une signalétique originale et créée sur mesure.
Ces bornes métalliques reprennent le « V » multicolore déjà en vigueur dans le logo municipal, inspiré de la sculpture de Vasarely installée sur la place Pietrasanta. S’y ajoute le nom de la ville inscrit sur un support argenté posé sur fond bleu. Le totem peut être éclairé de l’intérieur la nuit grâce à une lampe led.
La mise en place de ces bornes totem a eu lieu route de Villevaudé à la sortie de la bretelle de l’A104, au croisement de la Voie Lambert et de la rue Lavoisier puis au croisement des RD84 et RD105 avenue Jean-Jaurès devant l’usine Placoplatre. On en trouve également au giratoire Leclerc (avenue Salengro) et au giratoire de l’avenue Jean Monet (vers le parc d’activités Ambrésis). Plus d’info en suivant ce lien.
entrée de ville 2018

L’éducation : une priorité

Villeparisis est la septième commune de Seine-et-Marne. Elle connaît un essor démographique important jusqu’en 2024 et les effectifs scolaires sont en perpétuelle hausse. Pour pallier le manque de place dans les établissements scolaires et améliorer les conditions de travail des jeunes Villeparisiens, la création de bâtiments est nécessaire. L’éducation étant un de ses chevaux de bataille, Villeparisis va voir la construction d’une nouvelle école primaire (maternelle et élémentaire), d’un troisième collège et du premier lycée.
12 NOUVELLES CLASSES DANS…
LA FUTURE ÉCOLE

Ce sera la seizième école à Villeparisis ! Situé à l’angle des rue Alsace-Lorraine et avenue du Général de Gaulle, le futur établissement sera composé de 12 classes (maternelle et élémentaire), d’un restaurant scolaire et d’un accueil périscolaire. Après la longue procédure de concours, la municipalité devrait choisir l’architecte à l’été 2018 qui proposera un projet fin 2018. Environ deux ans de travaux sont prévus avant l’ouverture de la future école pour la rentrée 2021. La ville prévoit environ 5 millions d’euros pour ce chantier.

PREMIER LYCÉE À VILLEPARISIS :
TOUS LES ÉLUS S’ENGAGENT

Villeparisis attend et mérite un lycée depuis des années. Dès le 23 février 2015, la ville a demandé au Conseil Régional d’Île-de-France, l’implantation d’un lycée sur son territoire. Après de nombreux échanges avec les élus et services régionaux mais aussi grâce à la persévérance du maire Hervé Touguet et David Barquero, adjoint au maire chargé de l’Éducation et de la Jeunesse, le Conseil Régional a intégré le futur lycée villeparisien au PPI (Programme Prévisionnel d’Investissement). Lors du conseil municipal du 14 février, les élus ont confirmé leur volonté de voir la construction d’un lycée à Villeparisis et se sont engagés à mettre un lieu à la disposition de la Région : des terrains de la ferme Legrand, en entrée de ville. Situé près de structures sportives, ce futur établissement serait un réel atout pour les futurs lycéens villeparisiens qui jusqu’à maintenant étaient contraints de poursuivre leur scolarité en dehors de leur ville.

BIENTÔT UN TROISIÈME COLLÈGE…

600 élèves ! Ce sera la capacité du troisième collège de Villeparisis. Sur un terrain fourni par la ville, situé chemin des Petits Marais, proche des équipements sportifs, le futur établissement va sortir de terre ces prochaines années. Un jury a récemment sélectionné des entreprises qui présenteront un dossier sur les constructions et le chauffage. Les caractéristiques du futur bâtiment sont ambitieuses et concernent la consommation énergétique, le confort d’été, la consommation d’eau potable, l’architecture bioclimatique et plus largement la haute performance environnementale.
En attendant la future construction, un collège provisoire sera installé pour la rentrée 2018. La hausse – non anticipée  – des effectifs de collégiens impose une solution urgente. Des bâtiments modulaires seront implantés sur l’actuel parking des professeurs du collège Gérard Philipe pour accueillir 300 élèves. Le parking communal situé en face a été aménagé pour permettre une utilisation par le personnel du collège et le public, durant cette phase de transition.

Au parc Honoré de Balzac

Une aire de jeux destinée aux enfants de 2 à 8 ans a été aménagée le long de l’estrade. Situé au fond du parc Balzac, un mur d’escalade de 12 mètres de long fait désormais le bonheur des petits grimpeurs. Les jeunes aventuriers peuvent également s’essayer à la tour toboggan. Environ 13 000 € ont été nécessaires pour ces aménagements installés durant l’hiver. D’autres jeux devraient prochainement être mis en place.
18-Focus-Suivi-de-chantier-2018-balzac-01

Deux nouvelles aires de jeux ont été aménagées au parc Balzac au printemps. Dotées de qualités esthétiques, fonctionnelles et environnementales, elles vont permettre aux Villeparisiens âgés de 2 à 12 ans, de profiter pleinement du parc et s’amuser comme des petits fous ! La « smart playground » (aire de jeux intelligente) fait voyager les 2 à 8 ans dans l’histoire de La petite sirène ou Le vilain petit canard. Cette nouvelle attraction est numérique et va stimuler l’apprentissage de la lecture à travers des contes d’Hans Christian Andersen. Composé d’une paroi d’escalade, une perche de feu, un toboggan avec protections latérales, un filet à mailles variées et un espace aménagé sous le plancher, ce nouveau coin ludique fera la joie des anfants ! Des applications numériques sont téléchargeables via un QR CODE (type de code-barres) sur l’aire de jeux pour lire, apprendre et jouer avec les personnages des contes.
La seconde aire est destinée aux 5 -12 ans avec un parcours d’agilité composé de poutres, paroi de grimpe, plots d’équilibre et d’une tyrolienne. Ce nouvel espace va permettre de se concentrer sur la coordination des mouvements et l’équilibre.
Le camion de pompier, lui, a été déplacé pour créer un espace entièrement dédié aux petits.