Sodexo-Les Petits Gastronomes est le nouveau prestataire désigné pour les repas des écoliers et des seniors. Au menu : une nouvelle appli, du bio, des produits durables et une éducation aux saveurs.

C’est aussi la rentrée dans les assiettes. À l’issue d’un marché public, un nouveau prestataire a été choisi pour la restauration collective à Villeparisis. Sodexo-Les Petits Gastronomes fournira dès le 1er septembre des repas en liaison froide pour le portage à domicile, et dès le 3 septembre aux écoles et à la résidence Octave Landry.
Quelques 2200 convives par jour sont concernés, pour 350.000 repas annuels et 51.000 goûters annuels. L’ambition : faire découvrir un vrai moment de plaisir et de détente. L’une des nouveautés sera d’introduire 20% de produits bios pour les cantines scolaires et les centres de loisirs

Restauration collective 2018

Il est prévu de servir des plats privilégiant la viande d’origine française ou l’agriculture raisonnée (qui limite l’impact des pesticides). Pour les fruits et légumes, la saisonnalité sera respectée. Cela mènera par exemple à proposer 20 fruits différents sur l’année. Afin de garantir une offre variée, les légumes utilisés seront des surgelés. Quant aux poissons, ils seront issus d’une pêche 100% durable, le prestataire travaillant avec le WWF sur les espèces menacées.

Le contrat prévoit que l’alimentation durable représentera 72% des repas (dont la moitié de produits locaux ou de circuits courts). Afin d’éduquer le palais des enfants, ceux-ci seront amenés à tester régulièrement de nouvelles saveurs. Une recette traditionnelle sera également proposée par mois (un cassoulet, un far breton…).

Parallèlement, l’année scolaire sera émaillée d’une dizaine d’animations et d’ateliers « Cuisto-Rigolo », toujours dans le but d’élargir la découverte de nouveaux goûts. D’ici à décembre, les enfants des écoles devraient également être sensibilisés au gâchis alimentaire. Des tables de tri, des cylindres à pain et des centrifugeuses seront livrés afin de recycler ou récupérer et peser ce qui n’a pas été consommé. Le but étant de prendre conscience de ce qui est jeté.
Outre l’affichage prévu sur les lieux de restauration, une nouvelle application mobile baptisée SoHappy, remplaçant Bon’App, permettra aux usagers de consulter dès le 29 août les menus pour les 15 jours suivants, de bénéficier  d’informations sur les cantines, sur l’origine des produits, d’idées recettes ou encore de conseils santé. L’application sera téléchargeable gratuitement depuis tous les stores.

Restauration collective 2018