Tags Article(s) "tagué(s)" avec "avril 2019"

avril 2019

76
ceremonie-deportation-2019
Dimanche 28 avril, le souvenir des déportés était honoré devant les stèles de la place Henri Barbusse et du parc Balzac.
facebook

La mémoire des victimes des camps de déportation a été honorée dimanche 28 avril 2019 à Villeparisis, devant la stèle de la place Henri Barbusse. Pour cette 74e commémoration, le conseiller délégué aux Anciens combattants et aux cérémonies patriotiques  Guy de Miras, au nom du maire Hervé Touguet empêché, a appelé à la conscience de tous, pour que cela ne se reproduise plus. À ses côtés étaient présents des élus juniors ainsi que les adjoints au maire Sylvie Mundviller (Affaires sociales), Axelle Bridoux (Culture et Citoyenneté) et Jean-Pierre Bibal (Sécurité et Transports) qui a déposé la gerbe du Conseil municipal.

ceremonie-deportation-2019

« Il importe de ne pas laisser sombrer dans l’oubli les souvenirs et les enseignements des atrocités des camps de concentration et d’extermination nazis. » Résistants, politiques, Juifs, Tsiganes, la barbarie a frappée par millions, des hommes et des femmes de tous âges, de toutes conditions. « Le devoir de mémoire implique d’en parler, de rendre hommage, d’informer les jeunes générations de l’horreur que l’Europe a vécu pendant cette sombre période. Le martyre de ces hommes, femmes, enfants doit être ancré dans nos esprits. N’oublions jamais que le renoncement aux valeurs de notre République peut conduire au pire. »
Dans le message rédigé conjointement par la FNDIRP (Fédération Nationale de Déportés et Internés, Résistants et Patriotes), la FMD (Fondation pour la Mémoire de la Déportation), la FNDIR (Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance) et les Associations de mémoire des camps et de la déportation, il a été rappelé la nécessité de construire un monde de paix, de fraternité, dans le respect de la dignité humaine. Les associations ont communiqué leur « légitime inquiétude à l’égard d’une Europe aujourd’hui divisée, portant garante de la paix, confrontée à la montée de mouvements nationalistes ».

ceremonie-deportation-2019
ceremonie-deportation-2019
ceremonie-deportation-2019

Emblème des déportés depuis 1933, le Chant des Marais a été diffusé lors de la cérémonie, qui évoque le terrible quotidien de toutes ces victimes. La cérémonie commémorative s’est poursuivie au parc Honoré de Balzac auprès de la stèle rendant hommage à trois Villeparisiens résistants, victimes du nazisme : Julien Delespinay, Gabriel Rey et Guisco Spartaco.
Le premier a été déporté à Mathausen puis à Auschwitz, tué en 1945. Le deuxième est mort à Auschwitz en 1942. Le troisième, ayant abattu un gradé allemand, a été fusillé en 1942 au Mont Valérien.

Prochaine commémoration : Célébration du 74ème  anniversaire de la Victoire de 1945
Mercredi 8 mai 2019 à 11h15 au monument aux Morts

ceremonie-deportation-2019
ceremonie-deportation-2019
ceremonie-deportation-2019

105
thé dansant avril 2019
Un orchestre, trois pas de valse, quelques gâteaux : le thé dansant des seniors était très attendu mardi 23 avril au centre culturel.
facebook

La date était notée dans les agendas depuis longtemps, à voir les seniors villeparisiens entrer dans la danse aux premières notes de l’orchestre Ambre 9, mardi 23 avril 2019 au centre culturel en présence du maire Hervé Touguet. Organisé par le Centre communal d’action sociale (CCAS), le thé dansant de printemps a montré une fois encore qu’il était une valeur sûre pour nos aînés, qui ont pu dans l’après-midi valser, pratiquer le tango, le tcha-tcha-tcha ou d’autres disciplines tout en profitant de quelques gâteaux et boissons.
S’il faudra attendre le 25 octobre pour revivre de folles danses du thé dansant, le prochain repas festif de la Résidence Octave Landry, lui, va vite arriver : ce sera mardi 7 mai (dès midi), sous le signe du muguet, du bonheur et de la convivialité. Le suivant (spécial fête des mères) aura lieu jeudi 6 juin. Deux occasions de partager une après-midi de bonne humeur, et d’esquisser encore quelques pas de danse.

thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019
thé dansant avril 2019

16
0419-solidance
Le 19 avril, une fête rassemblait des collégiens généreux, acteurs d’une collecte de produits de première nécessité au profit d’une association.

À l’invitation des élus du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ), 135 collégiens des trois établissements de Villeparisis ont pu allier solidarité et plaisir de la fête. Le 19 avril, ils participaient à la soirée Soli’Dance à l’accueil de loisirs Berny.
Pour y participer, il suffisait de montrer qu’on pouvait être généreux et utile, en donnant un produit alimentaire ou d’hygiène (pâtes, riz, semoule, conserves, gel douche, shampooing…) lors de la collecte organisée du 25 mars au 5 avril à Gérard Philipe, Marthe Simard et Jacques Monod. Près de 150 kilos ont ainsi été réunis. En contrepartie, un bracelet était distribué, donnant l’accès à la fête.
Cette collecte a été remise par le CMJ au Secours Populaire. L’an dernier, l’opération avait déjà permis de récolter plus de 100 kg de produits.
Les DJ Adam et Nour (de l’Espace municipal des jeunes) ont mis l’ambiance aux platines, la soirée s’ouvrant par un défi de danse intercollège. Un buffet proposait des rafraîchissements, des gâteaux et des canapés.

0419-solidance
0419-solidance
0419-villeparisis-CMJ-Solidance-04
0419-villeparisis-CMJ-Solidance-03
0419-villeparisis-CMJ-Solidance-02
0419-villeparisis-CMJ-Solidance-01

410
villepa'crea 2019
Du 19 au 21 avril au centre culturel, 60 exposants et 15 ateliers pratiques présentent le fruit de leurs passions manuelles.
facebook

Couture, broderie, tricot, sculpture, gravure, abat-jours, cartonnage, peinture, scrapbooking, bijoux artisanaux, art floral, lutherie, photographie, travail du bois, vitraux, céramique… Dans un patchwork de couleurs et de matières, près de 5800 passionnés d’arts créatifs se sont donné rendez-vous au centre culturel jusqu’au dimanche 21 avril pour la deuxième édition du salon Villepa’Crea, ouvert vendredi 19 avril. 60 exposants ont pris rendez-vous, dont la plupart étaient déjà présents vendredi pour partager les subtilités de leur savoir-faire avec près de 1300 élèves des écoles villeparisiennes croisés dans les allées. Des démonstrations figuraient aussi au programme du week-end pour s’initier en s’amusant. Présent également, le conservatoire municipal a présenté aux enfants plusieurs instruments pratiqués.

villepa'crea 2019

Des scolaires bien vite retrouvés à l’extérieur du centre culturel, là où sont dressés les structures gonflables et le manège, pris d’assaut. Une quinzaine d’ateliers de pratique artistique étaient également proposés. Au menu, de l’origami, du jardinage, mais aussi le collage de gommettes, la confection de gobelets, de cocottes, de moutons en coton rigolos, de balles de jonglage, de masques, de cartes coccinelle, sans oublier le fish craft, la peinture magique ou encore les jeux de la ludothèque (atelier toupies et thaumatrope).
Sur le parking à l’arrière, des visiteurs plus âgés ont pu admirer les voitures anciennes des Belles du Vert Galant (DS de 1975, Alpine Renault, Peugeot 203, Renault 4L…). Sur le parvis, temps quasi estival aidant, des stands de restauration ont proposé de quoi prolonger agréablement la visite. Pour ce salon, les services techniques municipaux se sont chargés de redécorer et de fleurir les lieux. Le maire Hervé Touguet, absent, a tenu à diffuser un message vidéo de bienvenue. On a pu croiser autour des stands ses adjoints à laCulture Axelle Bridoux et à l’Éducation David Barquero et la conseillère déléguée aux Animations et aux Fêtes Dominique Fages.

villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
villepa'crea 2019
0619-villepa'crea-telmat

89
atelier-informatique-seniors-2019
Pour ne pas perdre en autonomie, des seniors se forment au numérique depuis début avril.

C’est dans un local donnant sur la place François Mauriac désormais en chantier que nos seniors se forment depuis début avril contre l’exclusion numérique. Mis face à des tablettes, ils apprennent à se repérer dans la jungle d’Internet, avec l’appui d’un formateur et du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).
Le but : savoir surfer sur le Web, envoyer un mail, mais surtout pouvoir créer sans embûche un espace personnel avec son code d’accès sur les plateformes des principales administrations (sécurité sociale, caisses de retraite, impôts, mutuelles…). La société se numérise à toute allure. Ne pas disposer de ce savoir-faire revient pour les seniors à subir un isolement forcé et une perte d’autonomie.
Travaillant avec l’association Delta 7, avec également le soutien de la Conférence des financeurs de Seine-et-Marne, le CCAS a donc lancé des cessions gratuites de formation. Deux niveaux de difficulté ont été prévus pour ces ateliers de trois heures par semaine.

atelier-informatique-seniors-2019
atelier-informatique-seniors-2019
atelier-informatique-seniors-2019

139
petit-dej-entreprises-2019
A l’initiative de la ville et de l’agence Roissy Dev, des chefs d’entreprises de Villeparisis ont pu partager leurs expériences jeudi matin 18 avril.

La ville et l’agence Roissy Développement (Communauté d’agglomération Roissy Pays de France, chargée localement de l’essor économique) organisaient jeudi 18 avril en mairie un petit déjeuner d’information à destination des entrepreneurs locaux. L’association des chefs d’entreprises de Villeparisis (ACEV), créée en 2008, était également représentée.
Comme elle l’a présenté, Roissy Dev se charge d’aider à trouver des locaux, de faire venir et d’accompagner les entreprises du territoire, particulièrement autour de la plateforme aéroportuaire, source d’emplois directs et indirects. Cet écosystème peut révéler des trésors de compétences et pareille action favorise les synergies entre sociétés.
Plusieurs sociétés étaient représentées lors de cette rencontre, à l’instar notamment de Truffaut, la biscuiterie Astruc, Cilifrance, AIF, Peugeot Villeparisis, les agences bancaires Crédit Agricole, Société Générale, CIC, Groupe Suez…

petit-dej-entreprises-2019

Chacun a pu échanger sur les préoccupations rencontrées en matière foncière, de transport, d’habitat. En présence de sa conseillère déléguée au commerce et à l’emploi Sylvie Caradonna, le maire Hervé Touguet en a profité pour présenter la nouvelle manageuse de ville, chargée de dynamiser le commerce villeparisien.

petit-dej-entreprises-2019
petit-dej-entreprises-2019

304
0419-étang-radeau-2019
L’embellissement de l’étang de pêche se poursuit. Pour améliorer sa biodiversité, un radeau végétal a notamment été installé le 11 avril 2019.

Cliquez sur le lien ci-dessous et découvrez la vidéo de l’installation du radeau végétalisé sur l’étang

https://villeparisis.fr/wp-content/uploads/video/0419-etang-radeau-vegetalise.mp4

Trésor naturel un peu discret de Villeparisis, l’étang de pêche continue d’être réaménagé. Après de premières palplanches (cloisons métalliques) posées l’an dernier pour consolider et sécuriser les berges détériorées après l’hiver, de nouvelles ont été installées ces dernières semaines. L’accès des visiteurs et des pêcheurs en est aussi facilité.
L’aménagement s’est poursuivi le 11 avril, avec la mise à l’eau et l’arrimage d’un radeau végétal de dix mètres sur douze au centre de l’étang. Sur une structure flottante en plastique recyclé modulaire neutre pour l’environnement, des rouleaux de plantes aquatiques ont été fixées sur l’île artificielle. On y trouve pêle-mêle des Iris des marais, des salicaires, des laîches et du populage des marais, espèces déjà présentes sur place.
Cette ile artificielle a pour objet d’améliorer la biodiversité des lieux. Grâce à ses plantes, elle améliore la qualité de l’eau en l’oxygénant mieux. Elle constitue aussi un refuge pour les poissons, et devient une zone de nidification pour les canards.
Mis à l’eau puis tracté jusqu’au centre de l’étang par les agents des services municipaux, avec le soutien des bénévoles du club des Marsouins, le radeau a été lesté de pierres avant d’être arrimé au fond.
Dans le même temps, entre les deux zones munies de palplanches, des fascines (boudins végétalisés) ont été placées le long des rives, maintenues par des pieux en bois, afin de lutter contre l’érosion des berges.

0419-étang-radeau-2019
0419-étang-radeau-2019
0419-étang-radeau-2019
0419-étang-radeau-2019
0419-étang-radeau-2019
0419-étang-radeau-2019

122
0419-collecte-Soli'dance
Avant la soirée dansante et solidaire Soli’dance du 19 avril à l’accueil de loisirs Berny, des produits d’hygiène ou alimentaires ont été collectés jusqu’au 5 avril dans les trois collèges de Villeparisis.

Fruit d’une collaboration solidaire entre la ville, les élus du Conseil Municipal des Jeunes et les trois collèges de Villeparisis, la collecte pour le Soli’dance du 19 avril a commencé le 25 mars et s’est achevée le 5 avril.
Témoin au collège Gérard Philipe, à l’heure de la récréation du matin mercredi 3 avril, où plusieurs de ces élus juniors recevaient les dons des élèves. Là, huit filles et garçons ont pris les choses en main, touchés par des reportages vus à la télévision ou inspirés par la vie quotidienne autour d’eux.

Pâtes, conserves de pois chiches ou de maïs, café, brosses à dents, crème de soin, shampoing… Ces produits alimentaires ou d’hygiène alignés sur une table seront voués à être offerts au Secours populaire. Près de cent kilos avaient été collectés l’an passé pour l’ensemble des trois collèges  Gérard Philipe, Marthe Simard et Jacques Monod. Record à battre. Au 3 avril, 45 jeunes avaient déjà fait ce geste solidaire au seul collège Gérard Philipe. Ils étaient une centaine à participer en 2018 dans tous les établissements mobilisés.
En donnant, en manifestant ainsi leur générosité, ils se voient remettre un bracelet bleu qui leur ouvrira les portes de la soirée festive du 19 avril à l’accueil de loisirs Berny, dont l’animation notamment musicale sera confiée aux habitués de l’Espace Municipal des Jeunes.

0419-collecte-Soli'dance
0419-collecte-Soli'dance
0419-collecte-Soli'dance

58
Le conservatoire proposait le 2 avril un concert original créant des ambiances musicales, en mêlant compositions et photographies projetées sur grand écran.

Musique et photographie ont en commun l’éphémère de l’instant. L’instant photographié, qui raconte une histoire. L’instant joué exprimant une émotion. Pour mixer les deux, le conservatoire de musique et de danse organisait mardi 2 avril à la Maison Pour Tous un concert mêlant chant, violon, alto, flûte traversière, accordéon, piano et batterie. En arrière-scène étaient projetés des clichés thématiques (dont certains du photographe Willy Ronis).
Initiée par la professeure Anne Derex avec les classes d’instruments, la soirée proposait ainsi de revisiter certains standards de la musique tant classiques (Beethoven, Mendelssohn, Barber) que plus populaires, avec des airs signés de Joseph Kosma, (Les enfants qui s’aiment), Emile Carrara (Mon amant de Saint-Jean), Angel Cabral (La foule), le jazzman américain Eddie Harris (English Morris Tune) ou encore Serge Gainsbourg (Le poinçonneur des Lilas).
À noter que l’Orchestre Baby cordes, réunissant de très jeunes enfants encore largement novices, a recréé des bruits d’animaux sur ses violons. Il prépare un baby carnaval des animaux (inspiré de Saint-Saëns) en juin.

conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie
conservatoire : Musique et Photographie

73
expo animaux écoles MPT 2019
Jusqu’au 14 avril, la Maison Pour Tous présente au centre culturel un curieux bestiaire né dans son atelier d’art créatif et dans les classes de plusieurs écoles de la ville.

Animaux domestiques, de la ferme, de la mer, de la forêt, des pôles, de la savane, de la jungle : d’où qu’ils viennent, ils ont envahi le centre culturel Jacques Prévert, et y demeureront dans la galerie d’art jusqu’au 14 avril.
Dans le cadre de l’année des Arts créatifs et du prochain salon Villepa’Créa 2019, des élèves d’écoles maternelles ou élémentaires, du collège Monod (classe Ulis), du quartier prioritaire et de l’atelier « arts créatifs » de la Maison Pour Tous ont fabriqué des animaux en papier mâché, en assemblage d’objets hétéroclites (ballons, rouleau d’essuie tout, bidon, coton, carton…), en pliage de livres, en graines collées sur un dessin (land art). Du pur art éphémère et poétique qui s’expose donc, et dont le vernissage était organisé le 3 avril en présence notamment du maire Hervé Touguet et de Dominique Fages, conseillère déléguée aux Animations.

expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019

Pilotée par la Maison Pour Tous, le projet a trouvé des relais dans les écoles Barbara, République, Normandie-Niemen, Joliot-Curie, Ernest Renan, Célestin Freinet, Mail de l’Ourcq et Pauline Kergomard. De nombreux enfants étaient présents le 3 avril au soir. L’exposition présente à la fois les œuvres finies et des clichés pris au cours de  leur fabrication. Lors de ce vernissage, une démonstration a notamment été faite de création de hérissons très réalistes à partir de pages pliées d’ouvrages papier.
L’exposition trouvera son prolongement au salon Villepa’Créa (du 19 au 21 avril) qui verra s’installer au centre culturel une soixantaine d’exposants, artistes et artisans créateurs, et une quinzaine d’ateliers en extérieur présentant différentes techniques.

expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019