Tags Article(s) "tagué(s)" avec "Conseil Communal d’Enfant"

Conseil Communal d’Enfant

262
MAG 96
MAG 96

RETOUR EN IMAGES : La Fête de la Musique ; Butinez le Printemps

ACTUALITÉS : CMJ ; CCE ; Résidence autonomie Octave Landry ; Animations chez les seniors ; Une aide financière pour la carte Imagine’R ; commémorations ; les chantiers de l’été

DOSSIER : LE PLEIN D’IDÉES POUR LES VACANCES : Un été à partager ; Fête nationale ; cinéma de plein air ; Accueils de loisirs ; OTV ; EMJ ; Nuisances sonores ; fermeture d’été ; horaires d’été

AGENDA : Le Forum de Rentrée ; Un Escape Game pour découvrir Léonard de Vinci ; La Fête du Canal

ENVIRONNEMENT : encombrants en août ; gare aux moustiques ; À la découverte du Diamant vert

FOCUS SUR… L’environnement, objectif trame verte

CULTURE : Fin d’année au conservatoire municipal ; Place au numérique à la médiathèque

SPORTS ET LOISIRS : La Fête foraine ; Coupe du monde féminine de football

VIE ÉCONOMIQUE : Le marché ouvert tout l’été ; les animations commerçantes

ÉTAT-CIVIL

LIBRE OPINION

80
CCE : plénière
La réunion des jeunes élus du Conseil Communal d’Enfants s’est déroulée dans la soirée du 11 juin en mairie.

Toute l’année, les 34 élus juniors du Conseil Communal d’Enfants (CCE) travaillent en commissions. Ils expriment leurs idées, débattent, proposent puis réalisent des projets. Deux fois par an, ils font le point sur leurs dossiers et présentent leurs actions passées, en cours et à venir lors d’une réunion plénière ouverte au public. Présidée par Axelle Bridoux, adjointe au maire notamment chargée du CCE, la séance du 11 juin a permis aux jeunes conseillers de prendre la parole et de faire le bilan en fin d’année scolaire.

CCE : plénière
CCE : plénière

Tout en évoquant la fierté qu’ils avaient ressentie en enfilant pour la première fois leur écharpe tricolore, Yanis, Ilnoa et Morgane sont revenus sur la plénière d’installation du 11 décembre 2018 où « nous avons parlé chacun à notre tour pour exposer les projets pour lesquels nous avions été élus ». Alicia, Emma et Milan ont expliqué leur participation à la première commission où « nous sommes venus parler et choisir les différents projets que nous voulions mettre en place ». Les jeunes élus ont retenu deux grands projets : une campagne d’affiches pour « sensibiliser les Villeparisiens à ne pas jeter leurs déchets n’importe où » et une collecte alimentaire.
Maelie, Lucas et Maëlle ont donc évoqué la création d’affiches pour que les habitants « jettent leurs déchets dans la poubelle ». Ces  réalisations ont été exposées dans la salle du Conseil Municipal le soir de la plénière. « Nous espérons que les Villeparisiens prendront plus conscience de l’environnement et saliront moins notre ville. C’est mal de jeter par terre ».
« Nous voulions faire un projet de collecte alimentaire pour que les Villeparisiens en difficulté puissent en bénéficier à travers une association » ont raconté Ana et Sacha tandis que que d’autres élus travaillent sur le prochain Villep’Halloween.

CCE : plénière
0619-Villeparisis-CCE-affiche-01
0619-Villeparisis-CCE-affiche-02
0619-Villeparisis-CCE-affiche-03
0619-Villeparisis-CCE-affiche-04
0619-Villeparisis-CCE-affiche-05
0619-Villeparisis-CCE-affiche-09
0619-Villeparisis-CCE-affiche-06
0619-Villeparisis-CCE-affiche-07
0619-Villeparisis-CCE-affiche-08

Après avoir fait le point sur ces projets, les conseillers juniors sont revenus sur les animations auxquelles ils ont participé : la journée intergénérationnelle à la résidence autonomie Octave Landry et l’après-midi jeux avec la ludothèque et les seniors.

CCE : plénière
CCE : plénière

229
1016-42-cmj-presentation-pune
680 collégiens seront bientôt électeurs pour choisir les candidats du Conseil Municipal des Jeunes. Zoom sur le CMJ.

Le premier CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) de Villeparisis sera constitué après le vote des collégiens le 14 novembre. Dans les collèges Gérard Philipe et Jacques Monod, les jeunes éliront 26 conseillers pour les représenter. Avant cela, l’animateur du CMJ est venu présenter les objectifs dans les deux établissements début octobre, pour informer les jeunes de cette démarche participative et civique.

LE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES, C’EST QUOI ?
C’est un lieu d’apprentissage où les jeunes élus s’expriment librement, s’impliquent dans la vie locale et créent des projets utiles pour les Villeparisiens de 12-15 ans. C’est un véritable espace d’échanges, d’apprentissage
Il a pour principal objectif de faire participer activement les collégiens à la vie de la commune de Villeparisis, de façon citoyenne. Cela leur permet aussi de mieux comprendre le fonctionnement d’une collectivité, le rôle d’un élu, apprendre à communiquer, s’organiser et gérer un budget.

COMMENT ÇA MARCHE ?
Le CMJ sera représenté par 26 élus, scolarisés dans les collèges Jacques Monod et Gérard Philipe. Sept jeunes seront choisis en 6ème et six en 5ème, pour chaque établissement. Ils seront élus pour deux ans, s’ils sont en 6ème et un an pour les 5ème. Le CMJ sera constitué de treize élus dans chaque collège.
Ils se réuniront après les cours, une fois par mois, pour discuter ensemble des propositions de projets, argumenter et défendre leur(s) projet(s). L’occasion de développer son esprit critique !
Chaque semestre, cette fois, les élus du CMJ se donneront rendez-vous en plénière, présidée par le maire. Lors de cette séance publique, ils détailleront les projets pour ensuite les valider par un vote.

COMMENT SE PORTER CANDIDAT ?
C’est simple ! Il suffit d’être Villeparisien, être en classe de 6ème ou 5ème aux collèges Jacques Monod ou Gérard Philipe et de remplir une déclaration de candidature, signée également par les parents, avant de faire campagne sur une affiche.

COMMENT SERONT ÉLUS LES 26 CONSEILLERS ?
Par correspondance le 14 novembre. L’électeur glissera son bulletin dans une enveloppe qui sera, elle-même déposée dans une urne, au sein du collège. Puis le candidat devra émarger pour confirmer son vote. Le dépouillement sera effectué le jour même par quatre personnes. Les résultats seront affichés dans les établissements et confirmés par le procès-verbal.

Cette volonté éducative émane de la commune. Villeparisis souhaite favoriser la construction sociale et éducative des jeunes. Le Conseil Municipal des Jeunes s’inscrivant dans la continuité des actions menées par le Conseil Communal d’Enfants dont l’élection se déroulera le 22 novembre prochain.

1016-42-cmj-presentation-01
1016-42-cmj-presentation-02
1016-42-cmj-presentation-03
1016-42-cmj-presentation-04

443

Treize jeunes élus du Conseil Communal d’Enfants (CCE) ont visité la société de restauration Elior, basée à Chelles, mercredi 13 mai. Les enfants ont été accueillis par Laurent Gibert, directeur responsable clientèle, qui s’occupe de la restauration sur Villeparisis (pour les écoles et pour les seniors notamment avec le portage des repas à domicile). Il a commencé par leur expliqué l’historique, la composition et le fonctionnement de la société.

Les jeunes élus ont ensuite dû s’habiller avant de visiter les différentes pièces de la cuisine centrale d’Elior. Ils ont tous enfilé une blouse blanche en plastique, une charlotte sur la tête, un masque sur le nez et des surchaussures. Avant d’aller d’atelier en ateliers, le terme « marche en avant » a été expliqué aux enfants : cela signifie qu’aucun produit propre (sorti de son emballage) ne rencontre de « produits souillés ». Une règle d’hygiène très importante !
Après avoir visité le magasin, c’est-à-dire la salle où arrivent les marchandises, direction l’Economat, placard où sont entreposés toutes les denrées alimentaires nécessaire à la préparation des repas (paquets de pâtes de 5 kilos par exemple…). Le groupe a ensuite fait escale par le frigo et le congélateur. Après être passés par le local de déconditionnement du produit, les enfants ont découvert les cuisines : bacs à cuissons géants, la cocotte- minute improbable et le conditionnement en barquettes. Tout est démesurément grand : fours, frigos, auto-cuiseur et même les ustensiles de cuisine, ces derniers faisant une tête de plus que les enfants !
La visite s’est finie dans la zone de répartition où les repas de chaque école sont reconstitués. L’occasion d’apprendre aux enfants qu’Elior travaille en liaison froide, c’est-à-dire que la production de repas est différée de sa consommation. L’organisation prévoit donc que des plats préparés le mercredi seront consommés le jeudi ou le vendredi. Les repas se gardent au froid, entre 0 et 3 degrés, jusqu’à six jours.
Les élus du CCE ont ainsi vu de leurs propres yeux où sont préparés les repas servis dans les restaurants scolaires de leur école avant de terminer autour d’un goûter offert par Elior.