Tags Article(s) "tagué(s)" avec "exposition"

exposition

69
Exposition Victor Hugo

Des citations, des photos dont des portraits, des poèmes, des gravures ou encore des affiches explicatives retraçaient la vie et l’œuvre de Victor Hugo. Dans cette exposition accueillie au centre culturel du 25 au 30 novembre, les Actions collectives Familles de la Maison Pour Tous Jacques Marguin et le quartier prioritaire vous proposaient de (re)découvrir l’un des plus grands hommes de la littérature française. Poète, romancier et dramaturge, Victor Hugo (1802-1885) était aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé.

Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo
Exposition Victor Hugo

41
1119-expo-prévert-ccjp
Dans le cadre de ses 40 ans d’existence, le centre culturel Jacques Prévert accueille jusqu’au 21 novembre une exposition sur l’écrivain.

Prêtée par la Maison Jacques Prévert (à Omonville-la-Petite, Normandie), l’exposition consacrée au poète-graphiste, organisée par la Maison Pour Tous, vient jusqu’au 21 novembre s’inscrire dans la célébration des 40 ans du centre culturel de Villeparisis. Un établissement qui porte le nom de cet artiste génial, et qui lui ouvre donc sa galerie d’art.
Les mille facettes de l’artiste sont évoquées chronologiquement, à l’aide de panneaux très didactiques : le dialoguiste de cinéma, le parolier de chansons, l’artisan des collages d’art, la plume de nos poésies d’enfance. Ce portrait multiple a été honoré le 15 novembre lors du vernissage de l’exposition, en présence du maire Hervé Touguet et de nombreux élus.
Des enfants ont lu des poèmes. La soirée s’est poursuivie par la pièce de théâtre « Inventaires », conçue et mise en scène par Bernard Havette, un des fondateurs du centre culturel. De poèmes méconnus en musiques nouvelles, de textes inédits en chansons, d’aphorismes grinçants en sketches burlesques les trois acteurs-musiciens sur scène ont assemblé comme un « collage » le portrait de Prévert.

1119-expo-prévert-ccjp
1119-expo-prévert-ccjp
1119-expo-prévert-ccjp
1119-expo-prévert-ccjp
1119-expo-prévert-ccjp
1119-expo-prévert-ccjp

122
expo animaux écoles MPT 2019
Jusqu’au 14 avril, la Maison Pour Tous présente au centre culturel un curieux bestiaire né dans son atelier d’art créatif et dans les classes de plusieurs écoles de la ville.

Animaux domestiques, de la ferme, de la mer, de la forêt, des pôles, de la savane, de la jungle : d’où qu’ils viennent, ils ont envahi le centre culturel Jacques Prévert, et y demeureront dans la galerie d’art jusqu’au 14 avril.
Dans le cadre de l’année des Arts créatifs et du prochain salon Villepa’Créa 2019, des élèves d’écoles maternelles ou élémentaires, du collège Monod (classe Ulis), du quartier prioritaire et de l’atelier « arts créatifs » de la Maison Pour Tous ont fabriqué des animaux en papier mâché, en assemblage d’objets hétéroclites (ballons, rouleau d’essuie tout, bidon, coton, carton…), en pliage de livres, en graines collées sur un dessin (land art). Du pur art éphémère et poétique qui s’expose donc, et dont le vernissage était organisé le 3 avril en présence notamment du maire Hervé Touguet et de Dominique Fages, conseillère déléguée aux Animations.

expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019

Pilotée par la Maison Pour Tous, le projet a trouvé des relais dans les écoles Barbara, République, Normandie-Niemen, Joliot-Curie, Ernest Renan, Célestin Freinet, Mail de l’Ourcq et Pauline Kergomard. De nombreux enfants étaient présents le 3 avril au soir. L’exposition présente à la fois les œuvres finies et des clichés pris au cours de  leur fabrication. Lors de ce vernissage, une démonstration a notamment été faite de création de hérissons très réalistes à partir de pages pliées d’ouvrages papier.
L’exposition trouvera son prolongement au salon Villepa’Créa (du 19 au 21 avril) qui verra s’installer au centre culturel une soixantaine d’exposants, artistes et artisans créateurs, et une quinzaine d’ateliers en extérieur présentant différentes techniques.

expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019
expo animaux écoles MPT 2019

105
Expo-maths-en-vie-2019
Jusqu’au 1er avril au centre culturel, des écoliers de Villeparisis et la Maison Pour Tous proposent l’exposition M@ths en-vie, ou comment résoudre des problèmes par l’observation de son quotidien.

Jusqu’au 1er avril, la Maison Pour Tous Jacques Marguin et l’Éducation nationale présentent au centre culturel Jacques Prévert de Villeparisis l’exposition « M@ths en-vie », dont le vernissage était organisé mardi 26 mars au soir en présence des maires-adjoints David Barquero (Éducation), Axelle Bridoux (Culture) et de la Conseillère déléguée aux Animations Dominique Fages.
Anatole France, Charlemagne, Barbara, Pauline Kergomard, Célestin Freinet ou encore Ernest Renan : plusieurs écoles (de la maternelle au CM2) de Villeparisis ont participé à ce projet pédagogique, inventant des problèmes mathématiques piochés dans l’observation de la vie courante. Leur travail est affiché au regard du public comme autant d’énigmes à résoudre.

Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019

Inspectrice de la circonscription de l’Éducation nationale de Claye-Souilly, Évelyne Bruno a expliqué le but de ce projet commun. « Interdisciplinaire, ce projet travaille à la fois les maths, le français, le numérique (prise de photos, traitement sur ordinateur, création de blog). »
Pour être abordables, les mathématiques doivent être ancrées dans le réel. Le plus simple est d’utiliser l’environnement immédiat de l’enfant, et ainsi développer son sens de l’observation. Il va prendre des photos qui vont devenir des situations mathématiques (combien d’élèves je peux nourrir avec mes parts de tarte, combien de cahiers je peux acheter avec mon argent disponible…).  Cela développe la construction d’énoncé de problème mathématique, la maîtrise de la langue, la clarté de son énoncé. École par école, l’exposition présente ainsi autant de situations ludiques que le visiteur aura à cœur de résoudre.

Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019
Expo-maths-en-vie-2019

82

Du 28 mai au 9 juin 2019
Au centre culturel Jacques Prévert

« Balzac à Villeparisis – Balzac, sa vie, son œuvre, son époque », une exposition conçue et réalisée par Danielle Thénault est en accès libre dans la galerie d’art du centre culturel Jacques Prévert  du 28 mai au 9 juin.
Composée de 23 panneaux pédagogiques et de documents, elle permet de découvrir la vie d’Honoré de Balzac au sein de son époque.

203
exposition guerre 14-18
Une plongée dans notre passé local lors du premier conflit mondial : c’est ce que propose cette exposition jusqu’au 5 novembre 2018

À quoi ressemblait le Villeparisis des années 1914-1918 ? C’est ce que retrace l’exposition du centenaire proposée par le Musée d’Histoire Locale et le musée de Villeroy jusqu’au 5 novembre au centre culturel Jacques Prévert. L’événement se place dans le cadre des commémorations de l’armistice organisées dans la ville. Le vernissage de l’exposition s’est déroulé samedi 20 octobre, sous l’égide du maire et plusieurs élus villeparisiens.

exposition guerre 14-18
1018-42-actu-expo-guerre-1914-01

Hervé Touguet a remercié François Gagnepain et les bénévoles du Musée qui l’accompagnent pour ce méticuleux travail de mémoire. À l’aide de cartes postales, de documents administratifs, de cachets militaires, d’uniformes, de spécimen d’armement et de correspondances personnelles, la commune reprend vie.
L’exposition part des grandes manœuvres de 1894. Pour défendre Paris et anticiper une guerre qui s’annonce, les alentours ont été fortifiés entre Villeparisis et Claye-Souilly.
En 1914, le bourg (950 habitants environ) abritait un cantonnement militaire. Canons et mitrailleuses sont positionnés dans les bois de Morfondé et de Bois Fleuri. Un état des troupes en 1915 permet de raconter la vie quotidienne des soldats.
L’exposition retrace aussi quelques destins, parmi les 47 Morts pour la France recensés, figurant sur le Livre d’or de 1919. D’âges variables, ils étaient manœuvriers, laboureurs, menuisiers… L’année 1916 a été la plus meurtrière. Le premier tué (18 ans) est tombé près de Meaux le 5 septembre 1914, avec l’écrivain Charles Péguy. Deux familles ont chacune perdu deux fils. Deux poilus ont succombé chez eux après l’armistice des suites de maladies contractées au front. Un dernier a sombré au large de la Sardaigne, son bateau ayant été coulé par un sous-marin allemand.