Tags Article(s) "tagué(s)" avec "mai 2019"

mai 2019

167
L’USMV Tennis de Table a participé au tournoi Première Balle.

Issus des catégories – de 9 ans, – de 13 ans, – de 15 ans et – de 18 ans, 170 jeunes joueurs de ping-pong se sont affrontés lors du tournoi Première Balle. Organisée par le Comité Départemental de Tennis de Table de Seine-et-Marne (CDTT77), cette rencontre s’adressait aux pongistes jusqu’à 18 ans qui sont classés 500.

L’USMV Tennis de Table était représenté par Esteban (catégorie – de 9 ans), Ilyan, Romain et Lucas (en – de 13 ans). Ilyan et Romain ont terminé 8ème ex-aequo sur 40 participants, Lucas s’est classé 28ème sur 40 participants et Esteban a fini 46ème sur 65 participants.

Fiers de ces jeunes joueurs, le club villeparisien de tennis de table entend postuler pour accueillir le prochain tournoi Première Balle.

0519-21-Villeparisis-ping-pong-01
0519-21-Villeparisis-ping-pong-02

150
Samedi 18 mai, les Villeparisiens sont venus nombreux fêter les beaux jours au stade Delaune.
facebook

Des animaux, de l’art créatif, des jeux en nombre, du jardinage ou quelques tours d’un manège écolo : il y avait de quoi passer un bon moment convivial en famille samedi 18 mai 2019 au stade Delaune. Pour sa troisième édition, « Butinez le Printemps » a fait le plein, célébrant l’arrivée des beaux jours… sous un soleil capricieux. Étaient notamment présents le maire Hervé Touguet, Dominique Fages, conseillère municipale chargée notamment des Animations, de nombreux élus de la ville, et le député Rodrigue Kokouendo.

0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-19
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-08
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-18

On aurait dit une place de village engazonnée, avec son échoppe de jus de pommes (broyées sur place dans sa presse à l’ancienne), son atelier maquillage, son stand de fabrication d’épouvantails en baguettes, rafia et tissus noué, son vendeur de barbe à papa. Un manège proposait une folle ronde, son gardien pédalant le faisant tourner à la seule force de ses jambes. Les parents d’élèves de la FCPE collectaient des livres d’occasion pour « Bibliothèques sans frontières »
La ludothèque étalait ses tables de jeux très variés, où se mesuraient enfants et adultes, et son labyrinthe en bois ouvert aux tout-petits. En face, la jardinerie Truffaut proposait d’emporter un géranium à planter dans un pot à décorer sur place offert par la ville. Plus loin, dans leurs enclos, biquettes, poules, lapins étaient très entourés par des petits citadins émerveillés. Un poney présent s’est rapidement prêté aux caresses des enfants.

0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-28
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-12
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-29
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-33
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-30
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-04
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-37
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-23
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-31
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-27
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-11
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-01
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-32
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-07
0519-Villeparisis-Butinez-le-Printemps-35

155
Fablab-collège-Gérard-Philipe-2019
Férus de robotique, des élèves du collège Gérard Philipe se sont qualifiés pour un concours national.

Prochaine étape, le concours national, les 1er et 2 juin à Bordeaux. Passionnés de robotique, des élèves de 4e et de 5e du collège Gérard Philipe se sont brillamment qualifiés, après avoir concouru le 17 avril dernier au premier concours Robocup junior, organisé par le rectorat à la Cité des sciences (Paris).
Après avoir lancé un FabLab (laboratoire de fabrication) cette année dans leur établissement, ils ont souhaité se mesurer à d’autres collèges de la région (académies de Créteil, Versailles, Paris). Ils se sont présentés avec notamment leur robot hexapode interactif pour une performance créative : la charmante créature sait se baisser, se relever et changer de comportement. Elle réclame même des caresses.
Le jury en a été séduit puisqu’il a classé deuxième (sur 25) l’équipe villeparisienne ayant présenté le prototype quadrupède. Une deuxième équipe du collège Gérard Philipe participait au concours avec son robot Tito. Elle a remporté le quatrième prix de la même Ligue On Stage.

Fablab-collège-Gérard-Philipe-2019
Fablab-collège-Gérard-Philipe-2019

76
0519-ceremonie-8-mai
Au monument aux Morts place Henri Barbusse, on commémorait ce 8 mai la Victoire de 1945.

La pluie qui tombait ce 8 mai 2019 n’a pas entamé la solennité de la 74e cérémonie commémorant la fin du deuxième conflit mondial, organisée au monument aux Morts de Villeparisis. Elle était présidée par le maire Hervé Touguet, en présence de nombreux élus (dont Guy de Miras conseiller délégué aux Anciens combattants et Cérémonies patriotiques), de la sénatrice Claudine Thomas, du député Rodrigue Kokouendo. Le Conseil Municipal des Jeunes, le Conseil Communal d’Enfants, la police nationale, la police municipale et les pompiers étaient également représentés aux côtés des associations d’anciens combattants.

0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai

Pour le Comité d’Entente des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (CEACVIG), cette commémoration est l’occasion d’inviter les jeunes à œuvrer pour un monde de liberté, de fraternité et de paix. Cette paix et nos valeurs humanistes sont fragiles, a t-il été rappelé lors de cet hommage aux soldats, aux résistant, aux civils, aux martyrs des camps.
Dans son discours, le maire Hervé Touguet a lui aussi insisté sur la nécessité de transmettre aux enfants « l’envie de vivre ensemble, l’envie d’un avenir pacifique ». Après une pensée pour les combattants, pour les victimes de ce conflit, pour ceux qui ne sont pas revenus, il a redit que « la guerre est la pire façon de régler les problèmes. Il a fallu cette tragédie pour que les Européens s’assoient autour d’une table et décident de léguer à leurs enfants une terre de paix, de respect et d’honneur. Nous devons aux morts de continuer à bâtir cette Europe fraternelle pour laquelle ils se sont sacrifiés et pour laquelle tant de sang a coulé ».
La cérémonie s’est achevée par les dépôts de gerbes et la Marseillaise.

0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai
0519-ceremonie-8-mai

54
seniors : repas du 1er mai
Le printemps a été célébré mardi 7 mai lors d’un repas tout en vert et blanc à la résidence Octave Landry.
facebook

Près de 80 convives ont tenu à être présents mardi 7 mai à la résidence Octave Landry pour un traditionnel repas de printemps placé sous le signe de la convivialité et du muguet porte-bonheur. Dans une salle toute décorée en vert et blanc le maire Hervé Touguet en a profité pour souligner la richesse des manifestations à venir sur la ville.
Avant que les convives ne dansent toute l’après-midi au son de la musique de l’instrumentiste Didier Couturier, les convives ont pu déguster une salade exotique, suivie d’un saumon avec des pommes de terre grenaille, du fromage et une tartelette gourmande aux fruits.

seniors : repas du 1er mai
seniors : repas du 1er mai
seniors : repas du 1er mai
seniors : repas du 1er mai
seniors : repas du 1er mai
seniors : repas du 1er mai

27

Jusqu’au 12 mai 2019
au service Élections de la mairie

Suite à la réunion de la Commission de contrôle le 2 mai, un tableau des inscriptions et des radiations intervenues depuis le 1er janvier 2019 est mis à disposition des électeurs.
Vous pouvez le consulter au service élections de la mairie jusqu’au 12 mai 2019.

57

Après le lundi de Pâques, l’Établissement Français du Sang (EFS) manque encore de 10 000 dons de sang pour passer sereinement le mois de mai, rythmé par des jours fériés. L’EFS appelle à nouveau les citoyens à se mobiliser pour traverser cette période au cours de laquelle la collecte de sang sera fortement réduite, alors que les besoins des malades restent importants.

Suite à l’appel d’urgence lancé début mars, les donneurs de sang se sont largement mobilisés, ce qui a permis à l’Établissement français du sang de rehausser ses réserves d’environ 20 000 poches. Il en manque encore 10 000 à gagner d’ici fin mai, mois rythmé par de nombreux jours fériés qui ont un fort impact sur les réserves de sang : un jour férié est un jour sans collecte, qui fait donc perdre environ 10 000 poches de sang.
L’EFS appelle donc les Français à inscrire le don de sang à leur agenda de ce mois de mai. Pour aborder cette période sensible et pouvoir répondre aux besoins des malades, l’EFS invite les franciliens, y compris durant cette dernière semaine de vacances scolaires en Île-de-France, à s’engager, à relayer son appel et à encourager leur entourage à donner leur sang. Cela peut être l’occasion de découvrir l’expérience du don de sang pour la première fois ou de redécouvrir ce geste utile, citoyen et altruiste, qui sauve des vies.

Rappels sur les délais à respecter entre chaque don :
– Minimum 8 semaines entre 2 dons de sang total.
– Une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

Pour savoir où et quand donner rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr 

0519-don-du-sang