Théâtre : « La main de Leïla »
Vendredi 9 février 2018 à 20h30
TARIF  (ou dans l’abonnement) : 30 € ;  Adhérent : 20 € ; Adhérent – 18 ans : 10 €

Sur scène, trois acteurs qui se succèdent, se heurtent, nous font voyager et surtout réfléchir. Une pièce accessible à tous, rythmée, drôle et émouvante.
1987, Sidi Fares, un petit village proche d’Alger. Dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle, Samir rejoue les plus grands baisers du cinéma que l’Etat censure. « Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma, le cinéma le plus illégal de toute l’Algérie ! ». Ici, il y a deux règles à respecter : l’identité de Samir doit rester secrète et les femmes sont interdites. Sauf qu’un jour, Leïla, la fille du puissant colonel Bensaada, se glisse dans le public et découvre la mythique histoire de Casablanca. Un an plus tard, Samir et Leïla s’aiment d’un amour inconditionnel mais interdit… Ils rêvent à un avenir commun tandis que derrière eux, se trame l’ombre d’octobre 88… Une pièce bouleversante.

Présenté par ACME, en coproduction avec Atelier Théâtre Actuel / Avec le soutien de l’ADAMI et du Théâtre de Gascogne.

De Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker
Mise en scène : Régis Vallée
Avec
Aida Asgharzadeh, Kamel Isker et Azize Kabouche
Costumes :
Marion Kebmann
Lumières :
Aleth Depeyre
Musique :
Manuel Peskine
Scénographe :
Philippe Jasko

Centre culturel Jacques Prévert :
Place Pietrasanta à Villeparisis
Billetterie : 01 64 67 59 61/69.
Site Internet : www.ccjp.fr
Email : centre-culturel-jacques-prevert@wanadoo.fr
Horaires : les mardis de 14h à 19h, les mercredis et vendredis de 10h à 12h et de 14h à 18h, les jeudis de 10h à 12h et les samedis de 14h à 18h (fermé les samedis des vacances scolaires). Attention : la billetterie cesse la vente 15 minutes avant la fermeture.

centre culturel Jacques Prévert