Thibault Gutierrez, enseignant à l'école Joliot-Curie

Enseignant à l’école Joliot-Curie, Thibault Gutierrez a créé avec des parents d’élèves une association pour sensibiliser les familles aux dangers potentiels des écrans et leur proposer gratuitement des animations, sorties, activités et visites.

Les écrans à bonne école

« Je n’ai rien contre les écrans. J’ai deux filles qui les utilisent. Mais, face aux constats que j’ai pu faire en classe : fatigue, jeux violents, difficulté à se concentrer… Je me suis préoccupé du temps passé devant, du moment choisi pour s’y connecter et du contenu qui n’est parfois pas adapté à l’âge… » Une situation qui a poussé le professeur à agir. À l’initiative des représentants de parents d’élèves, avec le concours de l’équipe enseignante et le soutien de la Ville, il a mis en place des actions destinées à promouvoir une utilisation raisonnée des écrans tout en proposant d’autres activités aux familles.

Du 9 au 13 mai leur Semaine sans écrans offrait, tous les soirs de 18 h à 20 h, 8 activités sportives, culturelles et créatives gratuites pour les enfants et les parents : débats en classe, campagne d’affichage, lectures, travail sur le cyberharcèlement mené avec les CM2 par une représentante de l’inspection de l’Éducation nationale, création artistique avec l’auteur compositeur Brice Kapel autour de son spectacle « Éteignons les écrans » et écriture d’une chanson… « La Ville nous a apporté un soutien important. Les activités étaient organisées par des services municipaux dont la ludothèque, la médiathèque, la direction des Sports ou encore la Maison des jeunes mais aussi avec des associations comme la MPT. » À l’issue de cette semaine, un livre sur le thème de l’addiction aux écrans a même été offert à tous les enfants. « Il a été subventionné aux trois quarts par la municipalité et à un quart par la coopérative de l’école. »

Dans le prolongement de ce temps fort, la même équipe décide d’organiser le week-end Cap ou pas Cap les 14 et 15 mai destiné, cette fois, à tous les Villeparisiens. Plus de 50 enfants accompagnés chacun d’un adulte ont ainsi pu relever 10 défis culturels, sportifs ou créatifs. Pour permettre à ces actions de perdurer et de se développer, Thibault Gutierrez et ses précieux complices (les parents d’élèves Nagette Derrouiche, Nathalie Dachicourt, Angélique Bouvrande et Amara Bouabdallah) ont créé l’association « Cap ou pas Cap ? Sans écrans ». Objectifs : informer les parents sur les dangers de la surexposition aux écrans tout en proposant des activités toute l’année (balades à vélo, visites, escape game, chasse au trésor…).