Pour une ville agréable et respectueuse de l’environnement

Faire de Villeparisis une ville engagée pour l’environnement et le développement durable, voilà l’ambition de l’équipe municipale pour Villeparisis. Et 2021 a été l’année des premières pierres, avec notamment la création du mois de l’environnement, qui tiendra sa seconde édition cette année mais également le lancement d’un programme d’agriculture urbaine et la création de la maison de l’environnement.

En 2021 la mairie de Villeparisis a décidé de créer une direction de l’environnement dédiée pour relever les nombreux défis qu’impose le changement climatique et favoriser le développement d’un territoire apaisé, d’une ville agréable pour tous les habitants et les habitantes. Ce service œuvre, au quotidien, depuis plus d’un an, en faveur de l’environnement aux côtés des autres services municipaux.

Une première année de mandat résolument verte !

En octobre 2021, à l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, Villeparisis a signé un arrêté anti-pesticides. Cet arrêté stipule que les pesticides chimiques ou de synthèse répandus au-delà du terrain auquel ils sont destinés sont considérés comme des déchets, dont la responsabilité revient à l’utilisateur. Il doit donc les éliminer. Il vise à encourager l’utilisation de pesticides d’origine naturelle et à favoriser les cultures biologiques. Villeparisis rejoint ainsi les 120 communes du Collectif des maires anti-pesticides engagées pour la préservation de la santé des citoyens.

Engagée depuis 2012 dans une démarche zéro produits phytosanitaires Villeparisis a obtenu pour la première fois en 2021 le trophée départemental Zéro Phyt’Eau. Il est décerné aux communes ayant totalement arrêté l’utilisation des produits phytosanitaires (herbicides, insecticides et fongicides) depuis au moins deux ans pour l’entretien de leurs espaces publics. Il les engage à maintenir leurs efforts dans le temps et à informer les habitants et l’ensemble des acteurs locaux quant à l’importance de supprimer les pesticides.

Deuxième étape importante en termes de reconnaissance de son action en faveur de la biodiversité, le 15 novembre Villeparisis a obtenu le label national APIcité®, décerné par l’union nationale de l’apiculture française (UNAF) à la Société nationale d’horticulture de France. Ce label récompense les communes s’engageant pour les abeilles et les pollinisateurs sauvages. L’initiative pédagogique «Une prairie pour les papillons, les abeilles et Cie.» sur la voie Lambert témoigne de cet engagement de la ville.

Dans le prolongement du mois de l’environnement 2021, le 27 mai dernier, deux classes de l’école Charlemagne et deux classes de l’école Normandie Niemen de CM2 ont semé des graines pour fleurir cette parcelle, en zone urbaine, créer ainsi un milieu adapté aux insectes et favoriser la biodiversité. L’association CPN (Connaître et Protéger la Nature) Val de Seine et la mairie ont aussi remis un kit pédagogique à chaque participant comprenant un guide sur les prairies fleuries ainsi que des fiches d’activités. Une deuxième opération «prairie fleurie» a réuni cette fois les enfants du centre de loisirs Freinet, pour un atelier bombes à graines et semis aromatiques, sur la voie Lambert, avec l’association les Ciboulettes.

Enfin, à l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, de nombreuses animations de sensibilisation ont eu lieu notamment avec les agents municipaux qui ont présenté leurs métiers avant de laisser place à des ateliers et des rencontres avec les apiculteurs, dédiés à raconter le travail des ruches, des abeilles et la production de miel. La CARPF (Communauté d’agglomération Roissy Pays de France) a également proposé des ateliers pour réduire ses dépenses énergétiques à la maison (des éco-gestes aux travaux de rénovation), ainsi qu’une initiation au décodage des factures énergétiques.

Pour découvrir ce que le monde serait sans abeilles, adultes et adolescents ont pu jouer à Pollinator Park, à la médiathèque Elsa Triolet. Ce jeu immersif vise à sensibiliser au déclin alarmant des pollinisateurs et à mobiliser des actions internationales afin d’y remédier. Autre application à impact, Eco Life Hacks, également accessible à la médiathèque lors de la dernière Semaine européenne de l’environnement, permet de calculer et contrôler son empreinte carbone. Ainsi chaque utilisateur prend conscience de son impact sur la planète et peut agir en adoptant des petits gestes quotidiens.

"Le mois de l’environnement est un temps fort de l’année à Villeparisis. L’ensemble très complet, varié, éclectique des manifestations programmées est le bienvenu dans un contexte de fortes perturbations de notre environnement (pollutions, crues, canicules, disparition accélérée de nombreuses espèces). Cette programmation répond à une demande croissante des citoyens et notamment de notre jeunesse." Philippe Le Clerre, adjoint au maire chargé de l'Environnement, des Mobilités douces, de l'Energie et des Déchets.