Redécouvrir l'histoire de la Ville

Située dans le nord-ouest du département de Seine-et-Marne, à environ 30 kilomètres à l’est de Paris, Villeparisis est la 6e commune la plus peuplée du département. La population a quasiment doublé entre 1968 et la fin des années 2000, Cette croissance se poursuivant désormais à un rythme moins élevé, la commune bénéficie d’un dynamisme économique certain, matérialisé par la présence sur son territoire de trois parcs d’activités.

Photo aérienne ville

Historiquement Villeparisis semble toujours avoir été situé sur une importante voie de communication, il se trouvait à la jonction des tribus des Parisii et des Meldes.

Plusieurs familles eurent la seigneurie de Villeparisis. Ainsi, aux XIe-XIIe siècles, est signalée la famille seigneuriale de Villleparisis ou de Parisio, de Parisia, de Parisiaca, famille qui fait allégeance à l'évêque de Paris et au sire de Montjay. Les abbayes franciliennes de Saint-Victor, Saint-Denis, Saint-Martin-des-Champs et Livry étaient largement possessionnées à Villeparisis.
En 1884, dans un lieu appelé alors le vieux cimetière situé dans les carrières de Montzaigle ont été mis au jour des sarcophages de pierre datant de l'époque gallo-romaine. On peut donc en déduire que Villeparisis existait au Ve siècle.

La partie résidentielle de la commune se partage entre zones pavillonnaires (45,9 %) et habitat collectif, dont le quartier République Villevaudé, classé quartier prioritaire dans la nouvelle géographie de la politique de la ville 2. Le taux de logements sociaux s’élevait toutefois à 16,2 %, en 2014, contre 18,7 % en Seine-et-Marne et 24,4 % en Île-de-France, et se situait donc en deçà des objectifs fixés par la loi de décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU).

Depuis 2005, le quartier du vieux pays est en rénovation totale. Cette opération de rénovation du quartier historique s'étend sur un périmètre de 11 400 m2 compris entre la rue de Ruzé, la rue de la République et la ruelle au Vin. À terme, lorsque la dernière opération immobilière aura été réalisée, plus de 300 logements auront été construits, dont un grand nombre de logements sociaux jusqu'en 2014. 

La Ville est par ailleurs découpée en 7 quartiers : Mail de l’Ourcq, Boisparisis, Normandie-Niemen, Le Parisis - Le Corsaire, Vieux Pays, Bois Fleuri et Henri Barbusse – La Poste

La ville compte quelques espaces naturels notamment le Canal de Ourcq et la forêt de Morfondé.

Construit entre 1803 et 1813 entre Paris et Claye, sur l’ordre de Bonaparte, alors Premier Consul, le canal de l’Ourcq traverse Villeparisis sur 96,55 km et passe non loin de la Place du Marché au nord de la Ville. 

A l’est, la forêt de Morfondé, 69ha, où se trouve le Campus de Morfondé, un centre technique régional de la Ligue de football d'Ile-de-France, le « mini-Clairefontaine ».

L’activité commerciale du centre-ville est complétée par trois parcs d’activités, Ambrésis, Sud-Montzaigle et Salengro, notamment voués à l’artisanat, aux activités de logistique et à l’industrie, attestent du dynamisme économique de la commune.

Depuis le 1er janvier 2016, en application de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique et d’affirmation de métropoles (Maptam), la commune fait partie de la nouvelle communauté d’agglomération Roissy Pays de France (CARPF), vaste EPCI de 347 822 habitants qui regroupe 42 communes du Val d’Oise, dont Sarcelles et Garges-lès-Gonesse, pour ne citer que les plus peuplées, et de Seine-et-Marne.
 

Villeparisis histoire
Villeparisis histoire
Villeparisis histoire
Villeparisis histoire