Le violoncelle entre dans la danse

C’est un nouveau professeur de violoncelle qui (re)vient au conservatoire de Villeparisis.

Après quelques années au Conservatoire à rayonnement régional d’Aubervilliers et à celui d’Honfleur, Milliau Faure est enthousiaste à l’idée de revenir près de chez lui, dans un conservatoire qu’il connaît déjà et auprès de collègues qu’il a hâte de retrouver. « Cela me fait moins de temps sur la route, et donc plus de temps avec mes élèves, le bonheur! », nous confit-il, en riant.

Le virtuose, habitué des représentations en soliste et en musique de chambre, en France, à l’Opéra Garnier à Paris, ainsi qu’à l’étranger, est impatient, ambitieux et plein de projets. Ses objectifs ? Faire reconnaître le violoncelle à Villeparisis, s’investir au Conservatoire et remonter la classe. Pour cela, il a plus d’un tour dans son étui ! Concerts, présentations de l’instrument, Miliau Faure nous a avoué être impatient et motivé à relever le challenge, et prêt à « faire du tapage, avec le plus bel instrument au monde ».